mercredi, août 12, 2020

Manifestations contre l’application d’un impôt sur les indemnités au Burkina

Des milliers de personnes ont manifesté samedi dans les rues de Ouagadougou et dans plusieurs autres villes du Burkina Faso pour dénoncer l’application de l’impôt unique sur les traitements et salaires (IUTS), a constaté Xinhua sur place à Ouagadougou.

A l’instar de la capitale Ouagadougou, les travailleurs ont manifesté dans plusieurs autres ville du pays à l’appel du collectif des organisations syndicales pour exiger du gouvernement l’annulation pure et simple de cette taxe.

L’impôt sur le traitement et les salaires était prélevé uniquement sur les salaires des travailleurs de la fonction publique alors que les salaires, les primes et les indemnités des travailleurs du privé étaient soumis à cette taxe, selon le gouvernement.

Dans la nouvelle loi des finance, le gouvernement a décidé d’imposer les salaires, les primes et les indemnités des travailleurs du secteur public pour rendre une justice sociale entre les travailleurs selon le gouvernement.

Pour les syndicats, il s’agit d’une diminution du pouvoir d’achat dans un contexte marqué par une crise économique.

Dans la foulée les syndicats ont déposé un préavis de grève du 16 au 20 mars 2020.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : en 24 heures, 703 nouveaux décès au Brésil, 871 en Inde et...

Le Brésil a enregistré 703 nouveaux décès dus à la Covid-19 ces dernières 24 heures. Le ministère brésilien de la Santé a annoncé, mardi, que...

Les affrontements à Beyrouth entre des manifestants et les forces de l’ordre ne cessent...

Les forces de l’ordre libanaises ont lancé des bombes lacrymogènes à l’endroit de manifestants dans le centre de la capitale Beyrouth, pour les repousser...

Covid-19: « la situation épidémiologique en France évolue dans le mauvais sens », selon...

La situation sanitaire liée au coronavirus en France « évolue dans le mauvaise sens » et devient « préoccupante », a déclaré mardi le...

MEE : «Al-Jabri est désormais une affaire plus dangereuse que celle de Khashoggi pour ben...

Le journal britannique, The Middle East Eye, a déclaré que l’affaire de l’ancien général saoudien Saad al-Jabri était désormais "un sujet plus dangereux que...

Liban : le président Aoun accepte la démission du gouvernement suite aux manifestations de...

Le président libanais Michel Aoun a accepté, lundi, la démission du gouvernement et a chargé le Premier ministre sortant Hassan Diab de la gestion...