Les deux porte-paroles des ministères irakiens de la Défense et de la Santé, ont annoncé que les manifestations, en action au pays depuis 6 jours, ont marqué un bilan alarmant avec 104 morts et plus de 6 mille blessés, entre civils et militaire.

Lors d’une conférence de presse conjointe, le porte-parole du ministère de la Défense a exclu le fait que les forces de l’ordre soient derrière les meurtres des manifestants, et accusant des tierces parties de l’implication sanguinaire et de ses résultats, il promis de dévoiler les coulisses, aussitôt que les enquêtes se terminent.

De son côté, le ministère de l’Intérieur a annoncé que «8 officiers des forces de l’ordre se trouvaient parmi les morts, et que 1241 autres ont été blessés», expliquant que «les manifestations ont également été marquées par l’incendie de 8 bureau de parties politiques et de 51 autres immeubles».

Dans ce contexte, des sources médicales ont déclaré que «5 personnes ont été tuées lors des manifestations qui se sont à nouveau relancées dimanche soir, dans plusieurs régions de la capitale», et notant que «le nombre des blessés était actuellement impossible à cerner, mais qu’il était en constante augmentation à cause de l’état chaotique que traverse Bagdad».

Le gouvernement est-il dépourvu de solutions ?

Lors de la réunion tenue dimanche avec les responsables du gouvernement, le premier-ministre irakien «Adel Abdel Mahdi» a affirmé que «l’état s’engagera à présenter des programmes opérationnels, dans le but d’atténuer la souffrance populaire, et de juger les personnes accusées de corruption et de dilapidation de l’argent public», il appela également la population à respecter le couvre-feu imposé pour garantir leur sécurité, et à calmer les esprits en attendant une résolution proche.

Rappelons que les manifestations irakiennes ont commencé mardi dernier à Bagdad, pour se propager dans toutes les villes du pays, proclamant l’amélioration des services, la lutte contre la corruption des responsables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here