mercredi, octobre 28, 2020

Manifestations en Irak: 59 blessés lors d’affrontements avec la Police à Wasit

Cinquante-neuf Irakiens ont été blessés, dimanche, lors d’affrontements entre des manifestants et les forces de sécurité dans la province de Wasit (sud), selon des sources médicale et sécuritaire.

Une source médicale de la direction de la santé de Wasit a déclaré à Anadolu que les hôpitaux de la ville de Kut (chef-mieu de la province) avaient reçu 59 blessés, dont 48 agents de sécurité, et le reste des manifestants.

La source a indiqué que la plupart des blessures étaient mineures.

À son tour, une source de sécurité de la police provinciale a déclaré à Anadolu que les heurts ont eu lieu devant l’université Wasit, dans la ville de Kut, entre des manifestants et la police anti-émeute.

La source a ajouté que « la police anti-émeute a tenté de disperser les manifestants devant la porte de l’université de Wasit pour reprendre ses travaux, car ils visaient à empêcher les étudiants et le personnel d’entrer pour imposer une grève à l’université.

Elle a souligné que certains manifestants en colère ont mis le feu à la porte de l’université, notant que la police anti-émeute tire des gaz lacrymogènes.

Cinquante-neuf Irakiens ont été blessés, dimanche, lors d’affrontements entre des manifestants et les forces de sécurité dans la province de Wasit (sud), selon des sources médicale et sécuritaire.

Une source médicale de la direction de la santé de Wasit a déclaré à Anadolu que les hôpitaux de la ville de Kut (chef-mieu de la province) avaient reçu 59 blessés, dont 48 agents de sécurité, et le reste des manifestants.

La source a indiqué que la plupart des blessures étaient mineures.

À son tour, une source de sécurité de la police provinciale a déclaré à Anadolu que les heurts ont eu lieu devant l’université Wasit, dans la ville de Kut, entre des manifestants et la police anti-émeute.

La source a ajouté que « la police anti-émeute a tenté de disperser les manifestants devant la porte de l’université de Wasit pour reprendre ses travaux, car ils visaient à empêcher les étudiants et le personnel d’entrer pour imposer une grève à l’université.

Elle a souligné que certains manifestants en colère ont mis le feu à la porte de l’université, notant que la police anti-émeute tire des gaz lacrymogènes.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...