dimanche, juin 26, 2022

Maroc : Le deuxième round de dialogue entre les parties libyennes débutera vendredi soir

Un responsable du ministère marocain des affaires étrangères a déclaré que le deuxième round de dialogue entre les deux parties libyennes débutera vendredi soir au Maroc.

« Le deuxième round du dialogue libyen débutera à 22:00 heure locale (21:00 GMT) », a ajouté à l’Agence Anadolu le responsable qui a requis l’anonymat.

C’est la première intervention d’un responsable marocain au sujet du dialogue libyen, après que celui-ci ait été reporté à plus d’une reprise.

Le dialogue entre les deux parties devait avoir lieu, dimanche, au Maroc, puis a été reporté à mardi, avant que les médias libyens, dont la chaîne privée « Libya Al-Ahrar », n’annoncent qu’il se tiendrait jeudi, avant d’être à nouveau reporté à vendredi.

Un membre du Haut Conseil d’Etat libyen a déclaré, jeudi, que le deuxième round du dialogue libyen débutera vendredi au Maroc.

Le Maroc a accueilli le premier round de dialogue entre les parties libyennes du 6 au 10 septembre, qui a vu la participation des délégations du Haut Conseil d’Etat et de l’Assemblée des représentants de Tobrouk (Est, qui soutient la milice du général putschiste Khalifa Haftar).

Les deux parties au dialogue sont parvenues à un accord global concernant les modalités liées aux postes de souveraineté et à la reprise des sessions afin de finaliser les procédures nécessaires à l’activation et à la mise en œuvre de l’accord.

Le mois dernier, le chef du conseil présidentiel libyen, Fayez Al-Sarraj, a exprimé sa « ferme intention » de passer le relais à la prochaine autorité exécutive, au plus tard fin octobre, à condition que le comité de dialogue ait achevé ses travaux.

Un conflit armé sévit depuis des années en Libye où, avec le soutien des pays arabes et occidentaux, la milice de Haftar conteste la légitimité et l’autorité du gouvernement reconnu internationalement, causant des morts et des blessés parmi la population civile, ainsi que des dégâts matériels considérables.

Les deux parties au conflit libyen ont accepté un cessez-le-feu, en cours depuis le 21 août dernier, mais que la milice de Haftar viole régulièrement.

SourceAgences

Dernières infos

Gaza: le Qatar alloue une aide financière à des familles démunies

Le Qatar a commencé, jeudi, à verser une aide...

Coupe du monde 2022: L’OTAN se déclare prête à soutenir le Qatar en matière de sécurité

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) a annoncé,...

L’émir du Qatar se rend en Égypte pour une visite officielle

L'émir du Qatar, le Cheikh Tamim bin Hamad Al...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté,...

À ne pas rater

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Investigations : «Un réseau médiatique monté contre le Qatar, voici les personnes cachées derrière lui»

Une investigation menée par Eekad (plateforme arabe d’investigations numériques)...

«Israël a placé des défenses antimissiles aux Émirats arabes unis et au Bahreïn», déclare un média hébreu  

Une chaîne israélienne a indiqué jeudi que «l’armée israélienne...

Parlementaire libyen : échec de la rencontre d’al-Mechri et Salah au Caire

Une source parlementaire libyenne a révélé, samedi, l'échec de la rencontre attendue entre le président du Haut Conseil d'État libyen, Khaled al-Mechri, et le...

L’ONU condamne les « discours de haine » en Libye

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) a condamné les "discours de haine" qui sévissent dans le pays. C'est ce qui ressort d'un...

Libye : Tripoli retrouve le calme après les affrontements armés de deux brigades militaires

La capitale libyenne, Tripoli, a retrouvé aujourd’hui son calme, après avoir été secouée, hier soir, par les affrontements armés de deux brigades militaires. Des médias...

Premier ministre libyen : Notre seule option est la tenue d’élections en Libye

Le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdelhamid Dbeibeh, a déclaré, dimanche, que la "seule option" pour son gouvernement est la tenue d'élections. C'est ce...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here