vendredi, octobre 30, 2020

Middle East Eye: «C’est ainsi que l’Arabie saoudite a infiltré Twitter»

Courrier arabe

Le «Middle East Eye» (MEE) a publié un article, traitant des efforts fournis par l’Arabie saoudite, afin d’infiltrer la compagnie de «Twitter», signalant qu’une liste d’accusations, comprenant 25 pages, a été déposée au tribunal de la Californie, prouvait l’implication de deux anciens employés chez Twitter.

Réalisé par «Dania Akkad», le rapport indique qu’un agent du FBI s’était intéressé l’année dernière à «Ahmad Abou Amou», un des anciens employés chez Twitter, accusé d’espionner les comptes saoudiens au profit de l’Arabie saoudite.

Elle signala qu’«Abou Amou» avait reçu une montre en or, estimée à 20 mille dollars, et 300 mille dollars en espèce, en échange de ses efforts, les transférant sans tarder à un compte au Liban, ou les utilisant pour acheter une nouvelle maison à Seattle.

Le rapport du FBI

Selon MEE, «Ahmad Abou Amou» aurait déclaré à l’agent du FBI qu’il avait consulté les données personnelles des utilisateurs saoudiens sur Twitter, citant précisément le compte «Mujtahid», et affirmant qu’«il n’avait reçu en échange que 100 mille dollars et une montre en plastique, qui ne dépasse pas les 500 dollars».

«Dania Akkad» signale que cette affaire était l’une de celles noté sur la liste d’accusations de 25 pages, portée contre «Abou Amou» et deux autres citoyens saoudiens «Ahmed al-Metiri» et «Ali Zebara», et indique que ces faits nécessitent une réflexion, sur la protection que Twitter offre à ses utilisateurs.

L’argent et les récompenses comme motif 

Le rapport continue, en notant que le mandat judiciaire qualifie «Abou Amou» et «al-Zebara» comme étant deux personnes prêtes à partager avec le gouvernement saoudien les informations sur ses opposants, en échange de l’argent.

Et affirma que «Ali Zebara» avait lancée, pendant sept mois, une campagne, lors de laquelle il avait infiltré plus de 6 mille comptes, pour obtenir des récompenses, en notant que l’Arabie saoudite avait offert une récompense estimée à 1,9 millions de dollars, à toute personne qui permet d’intercepter les opérations terroristes.

Au final, MEE note que Zebara avait pu obtenir les récompenses qu’il voulait, et qu’il avait présenté sa démission alors qu’il était dans l’avion, de retour au royaume, où il avait été engagé dans une fondation caritative, et comme il avait demandé, il fut placé au sein de l’équipe de la surveillance et du contrôle, au profit des autorités saoudiennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

MEE parle des crimes commis, en Libye, par les mercenaires de Wagner

Le site britannique, Middle East Eye, a mis la lumière sur les crimes commis par les mercenaires de la compagnie russe Wagner, dans différentes...

Sources : «Rafah sera bientôt ouvert et les fruits des rencontres égypto-palestiniennes seront cueillis»

Des sources égyptiennes privées ont révélé que «le Caire a décidé de rérouvrir le point de passage de Rafah de façon presque permanente, durant...

Qatar : Le gouvernement présente du nouveau concernant le bébé jeté à la poubelle de...

Le bureau chargé de la communication au gouvernement du Qatar, a lancé aujourd’hui vendredi, un nouveau communiqué, au sujet de l’affaire où un groupe...

Le prince héritier saoudien convoqué par un tribunal américain via WhatsApp

Le tribunal de Washington, aux États-Unis, a convoqué le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), et 9 autres responsables saoudiens, via...

Azerbaïdjan : 91 civils tués par les bombardements arméniens

Les attaques arméniennes contre les territoires azerbaïdjanais ont fait 91 morts et 400 blessés parmi les civils, a fait savoir le parquet général azerbaïdjanais. Dans un communiqué rendu public, vendredi,...