jeudi, avril 15, 2021

Netanyahu félicite Biden, après des heures de retard

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a félicité, dimanche, le nouveau président américain élu Joe Biden, après s’être abstenu de cette démarche pendant des heures.

Selon la chaîne privée (13), Netanyahu avait félicité Biden dans un tweet, environ une demi-journée après l’annonce par les chaînes de télévision américaines de la victoire de Biden sur son rival, le président sortant Donald Trump.

Des rapports israéliens avaient fait état de l’espoir que Netanyahu entretenait pour que l’actuel président, Donald Trump, remporte un second mandat, compte tenu du soutien indéfectible qu’il lui avait apporté, ainsi qu’à sa politique d’extrême droite, au cours des quatre dernières années.

Félicitant le président et le vice-président démocrates, Netanyahu a écrit : « Je félicite Joe Biden et Kamala Harris ».

Et d’ajouter « Joe, nous nous connaissons depuis près de 40 ans, notre relation est chaleureuse, et je sais que tu es un grand ami d’Israël ».

Netanyahu a aussi déclaré : « J’espère pouvoir, avec vous deux (Biden et Kamala), approfondir encore davantage l’alliance spéciale qui lie les Etats-Unis et Israël ».
Le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, a également félicité le président américain élu et sa vice-présidente, selon un communiqué de son ministère.

« C’est avec une grande fierté que je félicite le président élu Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris pour leur victoire électorale », a déclaré Ashkenazi.

Et d’ajouter : « L’amitié, le support et le soutien du président élu à Israël remontent à un demi-siècle. Je suis certain que sous sa direction, une alliance stratégique importante entre les deux pays se développera ».

Mais le ministre de la Défense Benny Gantz (un des leaders de l’alliance Bleu et blanc, Kakhol lavan) a écrit dans un tweet : « Lorsque les résultats des élections seront définitifs, j’offrirais mes sincères félicitations à John Biden, un partisan de longue date et ami d’Israël, et à Kamala Harris, qui est entrée dans l’histoire en tant que première femme élue vice-présidente ».

Le chef de l’opposition israélienne, Yair Lapid, qui avait été un des premiers à féliciter Biden dès l’annonce de sa victoire, a critiqué samedi soir le gouvernement israélien pour avoir manqué de féliciter officiellement le président américain élu.

Sur son compte Twitter, Lapid a écrit : « Le fait que Netanyahu, Gantz et Ashkenazi n’aient pas félicité le président élu américain est d’une lâcheté honteuse, qui nuit aux intérêts d’Israël ».

S’adressant aux trois ministres, il a ajouté : « Si le président français (Emmanuel Macron), la chancelière allemande (Angela Merkel) et le Premier ministre britannique (Boris Johnson) ont pu le faire, vous pouvez le faire aussi ».

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos