lundi, octobre 26, 2020

New York Times: Des documents secrets révèlent l’ingérence iranienne en Irak  

Courrier arabe

Le journal américain «The New York Times» a publié le contenu de documents, appartenant aux services de renseignements secrets iraniens, parlant de l’étendue de l’ingérence iranienne en Irak, et affirmant que l’Iran visait à recruter des anciens espions irakiens, qui avaient travaillé au profit de la CIA américaine.

Le journal américain nota que les documents, avaient été obtenus par le site «The Intercept», à travers une source tenue à rester anonyme, et qui déclara que «le monde devait savoir ce que l’Iran pratiquait en Irak, son pays».

De même, il indiqua que «les documents démontraient la façon dont l’Iran avait procédé pour recruter un responsable au ministère américain des Affaires étrangères, en possession de renseignements secrets au sujet des plans envisagés par Washington en Irak».

Espionner les Américains en Irak

Le «New York Times» expliqua que «les documents obtenus démontraient comment l’Iran avait recruté des espions irakiens, qui travaillèrent au profit de la CIA, et indiquent que l’Iran avait exploité les agents en situation financière difficile, qui étaient prêts à l’informer de plusieurs affaires secrètes, en échange de sommes minimes».

«Les espions se baladent dans l’aéroport de Bagdad, prennent des soldats américains en photos, et enregistrent des informations sur les vols militaires de la coalition» ajouta le journal.

Il continue: «L’un des documents, datant de 2014 démontre qu’un espion irakien avait offert de vendre des informations aux services de renseignements iraniens, y compris celles concernant les planques utilisées par la CIA au pays».

L’ingérence iranienne dans la politique irakienne

Selon le journal américain, les documents obtenus confirment également l’ingérence iranienne au niveau de la politique intérieure irakienne, et exposent comment l’Iran a développé des relations secrètes avec des responsables irakiens.

D’un autre côté, il affirma que les documents détaillaient les plans iraniens abordés en Irak, et alors que certains parlaient du rôle joué par «Kassim Slimani» le chef d’«al-Quds», un des corps armés des gardes de la Révolutions, d’autres  mentionnaient les cadeaux offerts à un chef kurde.

Toutefois, il importe de noter que l’Iran cherche à dominer l’Irak, le riche pays pétrolier, pour venger les échecs de «la guerre imposée», lors de laquelle «Saddam Hussein» avait envahi l’Iran en 1980, suite à des litiges frontaliers entre les deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

«L’Arabie saoudite pourrait bientôt annoncer la normalisation avec Israël», déclare le directeur du Mossad

Le directeur du Mossad israélien, Yossi Cohen, a déclaré «qu’un accord de normalisation avec l’Arabie saoudite sera prochainement annoncé», tout en signalant que «d’importantes...

L’épidémie hors de contrôle aux États-Unis, où une «troisième vague» touche un grand nombre...

Vendredi 25 octobre, les États-Unis ont comptabilisé un peu plus de 83.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, surpassant largement le précédent record...

L’Azerbaïdjan a détruit six S-300 arméniens dans le Haut-Karabakh, selon son Président

Les forces armées azerbaïdjanaises ont détruit six systèmes de missiles antiaériens S-300 arméniens au cours des combats qui se poursuivent dans le Haut-Karabakh, a annoncé le...

Le gouvernement israélien entérine l’accord de normalisation avec le Bahreïn

Le gouvernement israélien a entériné, dimanche, l’accord de normalisation avec le Bahreïn. Il doit par la suite le soumettre à la Knesset pour sa ratification finale, selon le...

Barrage de la Renaissance : L’UE appelle l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à trouver...

L’Union européenne a invité, samedi, l’Egypte, l’Ethiopie et le Soudan à travailler rigoureusement pour trouver un accord sur le grand Barrage de la Renaissance. C’est...