mardi, août 16, 2022

Nigeria : 7 femmes enceintes s’échappent d’une usine à bébés

La police de Lagos, la plus grande ville du Nigeria, a annoncé mercredi 2 octobre avoir découvert une nouvelle maternité illégale où des femmes étaient mises enceintes et forcées de donner naissance à des bébés destinés à la vente. Les autorités ont découvert cette nouvelle « usine à bébés » dans le district d’Isolo après que des agents eurent trouvé sept femmes et jeunes filles enceintes qui s’en étaient échappées.

Cette annonce intervient quelques jours seulement après que la police eut déclaré avoir sauvé dix-neuf femmes enceintes d’établissements similaires dans un autre quartier de la ville. « Nous avons eu un renseignement au sujet de sept femmes enceintes qui attendaient à un arrêt de bus et nos hommes sont allés les chercher là-bas, a déclaré Bala Elkana, porte-parole de la police de Lagos. Interrogées, les femmes ont dit qu’elles figuraient parmi vingt femmes qui avaient été mises enceintes dans le foyer et qu’elles s’étaient toutes échappées lundi soir. »

Plusieurs cas découverts ces dernières années

Sept d’entre elles seulement, âgées de 13 à 27 ans, ont été retrouvées, les treize autres ont sans doute fui ailleurs, a ajouté M. Elkana. Il a décrit l’établissement d’Isolo comme « un centre de détention où des jeunes femmes sont mises enceintes pour avoir des bébés qui sont ensuite vendus ». La police est sur la piste de ceux qui sont derrière « ce crime inhumain et odieux », a-t-il affirmé.

Le trafic humain, qui inclut la vente d’enfants, est le troisième crime le plus répandu au Nigeria, derrière la fraude et le trafic de drogue, selon les Nations unies. Le Nigeria est le plus grand producteur de pétrole en Afrique, mais la pauvreté y est importante et la majorité de la population de 190 millions de personnes vit avec moins de 2 dollars par jou

Le Sud-Est est particulièrement touché par le trafic d’enfants. Plusieurs maternités illégales ont été découvertes dans cette partie du pays ces dernières années. La police de Lagos avait annoncé lundi avoir secouru dix-neuf jeunes filles enceintes âgées de 15 à 28 ans, dans une « usine à bébés » destinés à être vendus au Nigeria. Selon la police, les enfants étaient vendus 300 000 nairas (760 euros) pour les filles, et 500 000 nairas (1 265 euros) pour les garçons.

SourceLe Monde

Dernières infos

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Tunisie : La femme de Kaïs Saïed avance sur les pas de Leïla Trabelsi et les activistes dénoncent 

En Tunisie, les déclarations faites samedi 13 août, par...

Tunisie : 8 femmes en lice pour être la première femme astronaute tunisienne

La Tunisie a annoncé, samedi, la liste de 8...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Perquisition chez Trump : Saisie de documents secrets sur le « président de la France »

Des documents concernant le "président de la France" ont été saisis dans la perquisition menée, lundi 8 août, dans une des résidences de l'ancien...

France : Six fois plus de forêts ont brûlé en 2022 que sur la moyenne des 15 dernières années

Six fois plus de forêts ont brûlé en France en 2022 que sur la moyenne des 15 dernières années, selon le Système européen d'information...

Onze morts en Gambie dans les pires inondations depuis 50 ans

La Gambie a subi les pires inondations "en près d'un demi siècle" le mois dernier, faisant onze morts et plus de 5.000 déplacés, a...

Le Royaume-Uni déclare officiellement la sécheresse dans plusieurs parties du pays

Le gouvernement britannique a officiellement annoncé, ce vendredi, l'état de sécheresse dans plusieurs régions du Royaume, en raison des fortes chaleurs et du manque...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here