lundi, mai 23, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Nigéria : une explosion dans une raffinerie clandestine fait plus de 100 morts

Une explosion dans un dépôt illégal de raffinage de pétrole dans l’État de Rivers, au Nigeria, a tué plus de 100 personnes dans la nuit de vendredi à samedi, ont rapporté le 23 avril des médias locaux et des ONG.

« L’incendie s’est déclaré vendredi soir sur un site de stockage illégal et a touché plus de 100 personnes qui ont été brûlées au point d’être méconnaissables. Nous avons également près de 150 personnes blessées », a déclaré au téléphone à l’Agence Anadolu, dimanche, le commissaire aux ressources pétrolières de l’Etat de Rivers, Goodluck Opiah.

Sur son site, l’ONG Youths and Environmental Advocacy Centre (YEAC), a relevé qu’«un nombre indéterminé de personnes sont mortes brûlées dans l’explosion ».

« Plusieurs corps brûlés, méconnaissables, sont étendus sur le sol, alors que d’autres qui ont essayé de fuir en courant pendent sur les branches des arbres », a indiqué cette ONG.

Selon des médias locaux, plus de 100 personnes ont été tuées dans l’explosion.

Le bilan définitif de la catastrophe n’est pas encore connu et les différentes sources n’excluent pas un bilan plus lourd.

« Le commissaire Goodluck Opiah qui a visité samedi le lieu du drame, a indiqué aux médias que le propriétaire de cette raffinerie clandestine, Okenze Onyenwoke, est activement recherché par les forces de sécurité », a indiqué le journal local Sahara Reporters.

Au sud du Nigéria, le raffinage clandestin est très répandu dans ce pays, premier producteur de pétrole d’Afrique.

Les oléoducs y sont régulièrement victimes de sabotage, les voleurs raffinant le pétrole brut ainsi recueilli pour le vendre sur le marché noir.

En octobre dernier, au moins 25 personnes dont des enfants avaient été tuées dans une autre explosion d’une raffinerie illégale de pétrole dans l’État de Rivers, au sud du Nigeria.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos