jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

«Nos relations avec l’Iran et la Turquie sont bonnes et la réconciliation est un choix», indique le Qatar

Courrier arabe

La porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, Lulwa al-Khater, a déclaré, lundi, que «les relations de son pays avec l’Iran et la Turquie étaient excellentes», affirmant que «la réconciliation avec les pays du Golfe, était un choix stratégique fait par son pays».

Lors d’une interview accordée à al-Jazeera, Lulwa al-Khater a signalé : «Nous sommes heureux de voir la stabilité s’installer dans la région, et nous avons de l’estime pour tous ceux qui ont été à nos côtés lors de la crise du Golfe et du blocus imposé au Qatar», en parlant de l’Iran et de la Turquie.

Elle ajouta : «Nous avons opté pour un choix stratégique pour ne pas détruire le parcours de la réconciliation», en signalant que «la crise du Golfe ne fut pas un choix, et ne pourra jamais être une préférence».

Les conflits seront dépassés

Al-Khater parla également des affaires judiciaires portées par son pays contre les pays originaires de son blocus, expliquant : «Les affaires gouvernementales que le Qatar a déposées auprès des ONG internationales, étaient liées à des mesures entreprises sur terrain, et dès que ces dernières furent annulées, les plaintes ont été gelées puis résiliées», bien qu’elle souligna que «le cas des affaires privées portées par les individus était différent».

«Des comités techniques seront fondés par les différents pays pour discuter des questions ambigües et de celles qui concernent les pays du Golfe en général», avait-elle détaillé, en affirmant que «les préparatifs, à ce sujet, avançaient dans la bonne voie».

Il est à rappeler que la réconciliation des pays du Golfe fut annoncée le 5 janvier, suite au 41ème sommet des pays membres du CCG, organisé à al-Ula en Arabie saoudite, et qui a pu mettre fin à un froid qui a duré plus de 3 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos