samedi, septembre 30, 2023

Nucléaire nord-coréen: Séoul souligne la nécessité d’un accord intérimaire

Le ministre sud-coréen de l’Unification, Kim Yeon-chul, a souligné vendredi la nécessité d’un accord intérimaire dans les négociations sur la dénucléarisation entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les Etats-Unis dans le cadre des efforts visant à maintenir la dynamique de dialogue.

Il a ajouté lors d’une conférence de presse qu’une entente de principe servant de tremplin vers un accord final, qualifiée de « sagesse de modus vivendi », serait nécessaire pour empêcher la situation de s’aggraver et relancer cette dynamique.

Des discussions de travail sur la dénucléarisation se sont tenues en octobre dernier à Stockholm, mais ont pris fin sans progrès. Pyongyang a fixé la fin de cette année 2019 comme date butoir des négociations.

M. Kim a noté que la Corée du Sud prêtait attention au projet de résolution sur le règlement politique de la question coréenne présenté par la Chine et la Russie au Conseil de sécurité de l’ONU.

Ce texte exhorte Pyongyang et Washington à poursuivre le dialogue et appelle à la reprise des pourparlers à six, en proposant la levée de certaines sanctions visant la RPDC à la lumière du respect par ce pays des résolutions pertinentes.

Les pourparlers à six, qui impliquaient la Corée du Sud, la RPDC, la Chine, les Etats-Unis, la Russie et le Japon, sont suspendus depuis la fin 2008, date à laquelle la RPDC s’en est retirée. La Chine et la Russie ont appelé à leur reprise.

Kim Yeon-chul a par ailleurs annoncé aux journalistes que son ministère préparait des inspections supplémentaires liées à un projet inter-coréen de modernisation et de reconnexion des chemins de fer et des routes à travers la frontière intercoréenne.

La Corée du Sud et la RPDC ont ouvert la voie à ce projet en décembre 2018, alors que les travaux de construction n’ont pas encore commencé en raison des sanctions internationales frappant Pyongyang.

Le ministre a également déclaré que le gouvernement sud-coréen avait l’intention d’étendre la coopération touristique avec la RPDC au-delà du projet de voyage sur le mont Kumgang.

Cette zone touristique avait été ouverte aux touristes sud-coréens en 1998 et a été fermée en 2008 après qu’une touriste sud-coréenne y avait été abattue par un soldat de la RPDC pour s’être aventurée dans un secteur hors limite.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce jeudi, de supprimer l'application chinoise TikTok de leurs appareils, pour des raisons de sécurité. La commission...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est écrasé dans l'ouest du pays, dans la région de Belgorod, ont annoncé, jeudi, les autorités...

France : les syndicats appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars

Les syndicats français appellent à une « grève totale et reconductible » à partir du 7 mars prochain, pour exprimer leur opposition au projet...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un autre "ballon espion" chinois a survolé l'Amérique latine. "Nous avons détecté un deuxième ballon survolant l'Amérique...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici