vendredi, octobre 23, 2020

ONG: L’attaque contre Gaza est une « crime de guerre »

L’armée israélienne a annoncé mercredi 15 août avoir classé sans suite l’enquête sur une opération meurtrière en août 2014 dans la bande de Gaza qualifié de « crime de guerre » par des ONG.

Le 1er août 2014, près d’un mois après le début de la guerre entre Israël et le mouvement islamiste Hamas au pouvoir dans l’enclave palestinienne, l’armée avait lancé une opération à la suite de la capture d’un de ses soldats.

La « procédure Hannibal » déclenchée

Cette journée qualifiée de « vendredi noir » avait coûté la vie à au moins 110 Palestiniens, selon l’armée. Le procureur général militaire a conclu qu’il n’y avait « pas lieu » d’ouvrir une enquête criminelle, a indiqué l’armée dans un communiqué. Aussitôt après la disparition du lieutenant Hadar Goldin, Israël a lancé la « procédure Hannibal », une mesure controversée consistant à menerdes raids pouvant mettre en danger la vie du militaire pour empêcher sa capture vivant.

« L’armée avait estimé à ce moment que le lieutenant Goldin était encore en vie et l’opération militaire s’est déroulée conformément aux considérations opérationnelles tout en essayant de limiter autant que possible les dommages causés aux civils », explique l’armée. Elle a par ailleurs affirmé qu’« au moins 42 membres des organisations terroristes ont été tués dans cette opération ainsi qu’au moins 70 civils dans des attaques contre des cibles militaires » du Hamas.

Des crimes de guerre pour Amnesty

Amnesty International avait accusé Israël en 2015 d’avoir commis des crimes de guerres en tuant « au moins 135 civils » en représailles à la capture d’Hadar Goldin. L’armée s’est défendue d’avoir réagi de manière disproportionnée, ajoutant qu’aucun élément ne montrait que l’armée avait agi en représailles à la capture de l’officier israélien. Elle a affirmé que la « procédure Hannibal » n’est plus utilisée aujourd’hui et a été remplacée par une nouvelle procédure, sans donner plus de détails.

Lors de précédents rapports, Amnesty – interdite d’entrée à Gaza – avait accusé Israël et les groupes armés palestiniens d’avoir commis des crimes de guerre durant les cinquante jours de ce conflit ayant fait plus de 2 250 morts côté palestinien, en grande majorité des civils, et 73 côté israélien, quasiment tous des soldats.

Le lieutenant Hadar Goldin a été plus tard déclaré mort par Israël, qui réclame toujours sa dépouille ainsi que celle d’un autre soldat tué durant la guerre de 2014, Oren Shaoul.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...