mercredi, mai 12, 2021

ONU : « Tout changement politique en Libye doit se faire via un processus démocratique »

L’accord de Skhirat est l’unique cadre international reconnaissant la situation en Libye, pour l’Organisation des Nations unies (ONU).

C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue à distance depuis le siège de l’organisation, mardi, par Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, concernant le développement de la situation en Libye.

En effet, le général à la retraite, Khalifa Haftar a annoncé son retrait de l’accord politique Skhirat, conclu en 2015, et s’est autoproclamé unique chef en Libye. Une démarche rejetée par le Haut Conseil d’État et le Conseil présidentiel du gouvernement d’entente, reconnu par la communauté internationale.

Pour Dujarric, « tout changement politique en Libye doit se faire via un processus démocratique et non militaire ».

Le porte-parole a fait savoir que « l’ONU est très inquiète et préoccupée par la situation en Libye et considère que l’accord de Skhirat est l’unique cadre international reconnaissant la situation actuelle en Libye ».

L’accord de Skhirat a été signé sous les auspices internationaux dans la ville marocaine de Skhirat, en décembre 2015, pour mettre fin au conflit en Libye. Ensuite, le gouvernement libyen d’entente a été mis en place et est reconnu par la communauté internationale en tant que seul représentant légitime.

« L’ONU, avec à sa tête son Secrétaire général, Antonio Guterres, et la Représentante spéciale chargée des affaires politiques en Libye, Stephanie Williams, sont actuellement en discussion avec les acteurs régionaux et internationaux », selon Dujarric.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos