dimanche, mai 16, 2021

Par peur du coronavirus, l’Arabie saoudite interdit aux étrangers l’accès aux lieux saints

Des millions de personnes se rendent dans le pays tout au long de l’année pour la Omra, avec une forte augmentation du nombre de visiteurs pendant le pèlerinage du Hadj.

On ne sait pas si le Hadj, qui doit commencer fin juillet, sera affecté.

Le pays a également interdit aux visiteurs de se rendre dans les pays où le nouveau coronavirus s’est propagé.

L’Arabie Saoudite n’a pas encore de cas confirmé de la maladie.

A lire aussi

Islam: le hajj en images

Pogba en pèlerinage à la Mecque

Hajj: 1, 5 million de pèlerins

Le président indonésien « respecte » l’interdiction de la Mecque, mais demande une dérogation

Le président indonésien Joko Widodo a déclaré qu’il « respecte » la décision du gouvernement saoudien d’interdire aux étrangers d’entrer dans le pays pour des visites religieuses.

L’interdiction comprend la visite des deux sites les plus sacrés de l’Islam – La Mecque et Médine.

« Nous respectons et apprécions le fait que… le gouvernement saoudien donne la priorité à la santé de la population », a déclaré M. Widodo.

Mais le ministère indonésien des affaires religieuses a demandé jeudi une dérogation pour les pèlerins indonésiens afin de leur permettre d’entrer en Arabie Saoudite.

« Nous avons demandé une exemption, par voie diplomatique, parce que l’Indonésie n’est pas exposée au coronavirus », a déclaré Arfi Hatim, directeur de la Umrah et du Hadj spécial au ministère des Affaires religieuses, à Callistasia Wijaya de la BBC Indonésie.

Le Coronavirus « une urgence mondiale » selon l’OMS
Guérison du premier africain contaminé par le coronavirus
Coronavirus: pourquoi moins d’enfants tombent malades ?
L’Indonésie est la nation musulmane la plus peuplée du monde.

Le pays n’a actuellement aucun cas connu de coronavirus – bien que les experts aient exprimé des inquiétudes quant à la précision des tests de laboratoire en Indonésie.

L’Arabie Saoudite abrite les deux sites les plus sacrés de l’Islam, à La Mecque et à Médine.

Le pays accueille des millions de visiteurs musulmans tout au long de l’année – avec un pic pour le pèlerinage du Hadj, qui doit commencer cette année en juillet.

Contrairement au Hadj, la « Oumra » peut avoir lieu à n’importe quel moment de l’année, mais ces voyages ont été interrompus pour les étrangers. L’entrée est également suspendue pour les visites à Médine.

La Mecque, lieu de naissance du prophète Muhammad, abrite le sanctuaire le plus sacré de l’Islam. C’est à Médine qu’il est enterré.

Le ministère des affaires étrangères a déclaré que les suspensions étaient temporaires – mais n’a pas dit quand elles prendraient fin.

Les touristes non religieux en provenance de pays où des infections à coronavirus ont été signalées se verront également refuser l’entrée sur le territoire, ont déclaré les responsables, mais sans préciser quels pays.

L’Arabie Saoudite a déclaré cette semaine que 400 000 visas de tourisme avaient été délivrés depuis octobre.

A lire sur le Coronavirus

SourceBBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos