vendredi, avril 16, 2021

Paris : Des ONG manifestent aujourd’hui pour dénoncer le partenariat français conclu avec « le dictateur » al-Sissi

Courrier arabe

Au moment où le président égyptien, Abdel Fatah al-Sissi est en visite en France,  plus de 20 organisations non gouvernementales ont appelé lundi à l’organisation d’une manifestation, mardi, devant le siège du parlement, pour protester contre «le partenariat stratégique que Paris a engagé avec le Caire».

Le journal français, Le Monde, a signalé que «les manifestations seront organisées à 18 heures, devant le siège du parlement à Paris, pour dénoncer le partenariat stratégique que la France a conclu avec l’Égypte, sous prétexte de lutter contre le terrorisme».

Il signala que «le régime d’al-Sissi exploitait les lois de la lutte contre le terrorisme pour abolir les projets des droits de l’homme et pour oppresser l’opposition au pays», soulignant que l’un des responsables de la Ligue des droits de l’homme (LRD), Antoine Madelin, avait déclaré : «Nous sommes surpris à voir que la France invite un dictateur et lui offre un tapis rouge, alors que plus de 60 mille détenus d’opinion sont enfermés dans les prisons égyptiennes».

Autin dénonce l’engagement français

De sa part, Clémentine Autin, membre au parlement français a déclaré : «Le président égyptien al-Sissi est en France depuis hier. Parce que son rôle au Moyen-Orient colle parfaitement avec le grand jeu de l’Occident et que l’Égypte est un client régulier pour le secteur de l’armement français, le Président Macron esquive les flagrantes violations des droits humains commises par ce régime dictatorial».

Elle ajouta : «Pour ma part, je suis résolument engagée en faveur la libération de Ramy Shaath et des prisonniers politiques, privés de liberté du simple fait de leurs opinions ou de leur opposition à ce régime qui a balayé les espoirs du printemps égyptien».

«Triste constat de voir qu’en France aujourd’hui, ce sont les contrats d’armement et les intérêts financiers qui priment sur la protection des principes qui composent notre devise. La complicité de la France avec le régime égyptien est inacceptable», avait-elle souligné.

Il est à noter que les activistes demandent au gouvernement français d’entreprendre des mesures sévères à l’encontre du régime égyptien, accusé de nombreuses violations à l’encontre des droits de l’homme.

Pour eux, «Paris doit conditionner son soutien militaire accordé aux Égyptiens par la libération des prisonniers politiques», tenant compte du fait que «Paris soit le principal fournisseurs d’arme pour le Caire».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos