Le président de l’Association « Parlementaires pour Al-Quds (Jérusalem) », le yéménite Hamid Bin Abdullah Al-Ahmar, a incité le Parlement malaisien à collaborer avec les parlements du monde islamique afin d’intensifier leurs efforts pour lutter contre le projet de la judaïsation d’Al-Quds (Jérusalem) et de mettre fin aux tentatives israéliennes qui visent à affamer la population à Gaza.

Durant sa tournée, Al-Ahmar a rencontré, en Indonésie, le premier ministre malaisien Mahathir Mohamad, ainsi que des parlementaires et des gouvernementaux de Malaisie, il a affirmé avoir rappelé, au Parlement malaisien, les responsabilités qu’il a envers la question palestinienne et les efforts qu’il devra fournir pour faire face aux complots de Washington visant à imposer le plan américain de la gestion de la paix en Palestine.

Il a déclaré que le Parlement malaisien avait une véritable chance de collaboration avec les parlements du monde pour arrêter les complots qui se tissent contre la mosquée d’Al-Aqsa.

Al-Ahmar a également invité le Parlement malaisien à mettre la question palestinienne dans son agenda pour qu’elle puisse faire partie de sa politique étrangère, ce qui lui permettra de traiter les situations des réfugiées, d’intervenir pour lever le siège oppressif sur la bande de Gaza et participer à la réconciliation palestinienne.

Il a aussi fait part de sa confiance et de son enthousiasme pour ce qui est de la capacité des parlementaires à influencer le politique internationale, soulignant leur conscience du fait que « les décisions de Trump ne changeront rien à la réalité de l’occupation israélienne et ne lui donneront aucune légitimité ».

Notant qu’avec la récente décision de Trump et les manifestations hebdomadaires de la Grande Marche du Retour qui se tient à Gaza, la situation palestinienne a besoin de toute intervention possible car, à ce stade, les observateurs estiment « que toute solution est la bienvenue ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here