lundi, juin 14, 2021

Pas de solution militaire au conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, déclare l’OTAN

L’OTAN a indiqué, dimanche, qu’il « n’y a pas de solution militaire au conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie », appelant à un cessez-le-feu immédiat dans le district occupé du Haut-Karabagh.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public dimanche par le Représentant spécial du Secrétaire général de l’OTAN au Caucase et en Asie mineure, James Appathurai.

« L’OTAN exprime sa profonde inquiétude face aux informations qui évoquent la reprise des actes militaires hostiles, à large échelle, tout au long de la ligne de front dans la région de Nagorno-Karabakh », indique le communiqué.

« Les 2 parties se doivent de mettre fin immédiatement aux hostilités », insiste le communiqué.

Plus tôt dans la journée du dimanche, des affrontements ont éclaté au niveau de la ligne du front entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, à la suite de l’ouverture du feu par les forces arméniennes contre des zones d’habitations civiles en Azerbaïdjan.

Il ressort d’un communiqué rendu public le ministère azerbaïdjanais de la Défens que l’agression arménienne a fait des morts parmi les civils ainsi que d’importants dégâts matériels en termes d’infrastructure dans nombre de villages qui ont subi de violents raids arméniens.

Depuis 1920, l’Arménie occupe près de 20pc du territoire de l’Azerbaïdjan, soit la région du Haut-Karabagh (composé de cinq provinces) et cinq autres provinces dans l’ouest du pays ainsi que des larges parties des provinces de Agdam et de Fuzuli.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos