vendredi, septembre 24, 2021

Plus de 100 journalistes arrêtés depuis le coup d’État au Myanmar

L’ONU a annoncé, mercredi, que plus de 100 journalistes ont été arrêtés depuis le coup d’État militaire au Myanmar, début février dernier.

« Nous sommes préoccupés par la restriction de la liberté d’expression et de la liberté de la presse au Myanmar en raison de l’imposition de politiques et de pratiques restrictives depuis que l’armée a pris le pouvoir », a déclaré Farhan Haq, porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies.

Haq a affirmé que « l’équipe de pays des Nations Unies (pour le Myanmar) nous fait part qu’au cours des six derniers mois, plus de 100 journalistes ont été arrêtés et qu’au moins 46 sont toujours détenus ».

L’ONU a appelé « les militaires à respecter le droit à la liberté d’expression et à la liberté de la presse ainsi que de permettre aux journalistes de rédiger sans crainte de représailles… et ces droits fondamentaux sont encore plus importants durant la lutte contre le coronavirus ».

Selon les données onusiennes, 931 personnes ont été tuées depuis le coup d’État au Myanmar, tandis qu’un total de 5 630 autres sont détenus arbitrairement, et 255 autres ont été condamnés pour accusations fallacieuses, y compris des condamnations à mort pour 26 personnes, dont deux mineurs.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos