mercredi, octobre 28, 2020

Pour l’Égypte, l’établissement de relations entre Bahreïn et Israël est « une importante avancée »

Le président égyptien Abdelfattah Al-Sisi a estimé, vendredi, que l’annonce de l’établissement de relations entre le Bahreïn et Israël constituait une importante étape vers l’instauration de la stabilité et de la paix dans la région.

« J’ai suivi avec grand intérêt la déclaration tripartite publiée par les États-Unis d’Amérique, le Bahreïn et Israël relative à l’accord sur l’établissement de relations diplomatiques entre le Royaume du Bahreïn et Israël », a déclaré Al-Sisi sur Twitter.

Et d’ajouter : « J’apprécie cette importante avancée vers l’instauration de la stabilité et de la paix au Moyen-Orient, de manière à parvenir à un règlement juste et permanent de la question palestinienne, et je tiens à remercier tous ceux qui ont participé à la mise en œuvre de cette décision historique « .

Le Bahreïn a annoncé, vendredi, avoir conclu un accord pour établir des relations diplomatiques complètes avec Israël, sous les auspices des États-Unis. Une décision qui a été salué par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Les factions palestiniennes ont condamné cet accord, et certaines l’ont considéré comme une volonté de « mettre en œuvre l’accord du siècle », tandis que d’autres ont fait valoir que la position de la Ligue arabe de ne pas condamner la normalisation et son échec à adopter un projet de résolution à cet égard ont favorisé la prise de position de certains pays quant à la normalisation.

L’annonce de l’accord de normalisation du Bahreïn est intervenue environ un mois après que les EAU aient annoncé un accord similaire, les observateurs estimant que Manama appartient à Abu Dhabi.

Al-Sisi avait également salué l’accord de normalisation des EAU et d’Israël.

Le 13 août, les EAU et Israël ont conclu un accord de normalisation de leurs relations, qui a été largement condamné par les Palestiniens, les factions et les dirigeants palestiniens considérant qu’il s’agit d’une « trahison » de la part d’Abou Dhabi.

Après l’annonce d’aujourd’hui, Bahreïn sera le quatrième pays arabe à signer un accord de normalisation avec Israël, après l’Égypte (1979), la Jordanie (1994) et les Émirats arabes unis (2020).

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...