mercredi, décembre 2, 2020

Premier contact « public » entre Netanyahu et le prince héritier du Bahreïn

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a eu, mardi, un entretien téléphonique avec le prince-héritier du Bahreïn, le prince Salman Bin Hamad al-Khalifa, ont rapporté des médias israéliens et bahreïnis.

Selon le site israélien « Walla », il s’agit du premier contact public entre Netanyahu et le prince-héritier du Bahreïn, depuis la signature entre Tel Aviv et al-Manama de l’accord de normalisation des leurs.

La même source a indiqué que les deux parties ont passé en revue au cours de l’entretien les voies et moyens de coopération entre les deux pays ainsi que les développements dans la région.

Le prince-héritier du Bahreïn a indiqué à Netanyahu que l’accord de normalisation des relations conclu entre les deux pays « contribuera à la consolidation de la sécurité, de la stabilité et de la prospérité dans la région du Moyen-Orient », a ajouté la même source.

A son tour, Netanyahu s’est engagé à annoncer, prochainement, des mesures « concrètes » pour concrétiser la coopération entre les deux capitales.

Par ailleurs, Netanyahu a écrit dans un tweet posté sur son compte officiel : « J’ai eu un entretien téléphonique avec le prince-héritier du Bahreïn, l’émir Salman Ben Hamad et l’entretien s’est déroulé dans une atmosphère très amicale ».

Et Netanyahu de poursuivre : « Nous avons réaffirmé les principes des Accords d’Abraham (Accords de normalisation entre Israël d’une part et les et les Emirats et le Bahreïn d’autre part), nous avons évoqué une application rapide des accords entre les deux pays et comment faire de cette paix une paix économique, technologique et touristique ».

Et Netanyahu de conclure en lançant « Vous entendrez parler prochainement de mesures concrètes ».

De son côté, l’agence de presse bahreïnie (BNA, officiel), a souligné que Salman Bin Hamad a affirmé à Netanyahu, au cours de l’entretien, la « nécessité de renforcer la paix et la sécurité internationales et d’intensifier les efforts déployés pour le soutien de la paix, de la stabilité et de la prospérité ».

L’agence a ajouté que les deux parties ont « passé en revue les champs de coopération bilatérale dans le cadre de la Déclaration de soutien à la paix entre les deux pays et discuté d’une série de développements survenus sur les scènes régionale et internationale ».

La semaine passée, le Bahreïn et les Emirats ont signé deux accords de normalisation des relations avec Israël, à la Maison Blanche, sous les auspices du président américain Donald Trump, faisant fi de la vague de colère et d’hostilité qui secoue la Rue et les milieux arabes populaires.

Des forces politiques et des organisations arabes ont largement condamné ces deux accords, qu’elles considèrent comme étant un « coup de poignard » dans le dos de la Cause palestinienne.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

L’émir du Qatar et Kushner discutent des développements au Moyen-Orient

L'émir du Qatar, cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, a discuté, mercredi, avec Jared Kushner, gendre et Conseiller du président américain Donald Trump, des derniers...

Libye : Accord sur un mécanisme de vote pour élire le chef du gouvernement...

Les participants au Forum de dialogue politique libyen ont convenu, mercredi, d’adopter un mécanisme de vote pour convenir des critères de candidature pour le...

Tunisie : le Premier ministre appelle à la réouverture des sites de production bloqués

Le chef du gouvernement tunisien, Hichem Mechici a appelé à la réouverture des sites de production bloqués. Mechichi a présidé, mercredi, une réunion de travail au Palais du...

«La prostitution s’intègre dans la collaboration conclue entre Israël et les Émirats arabes unis»,...

Le journal israélien Haaretz a indiqué que «la prostitution était l’un des récents domaines de collaboration signés entre Israël et les Émirats arabes unis (EAU),...

Le Qatar signe un accord militaire avec les États-Unis

Le ministre de la Défense du Qatar a signé un accord militaire avec son homologue américain, principalement lié aux activités maritimes et au port...