À quatre jours du second tour de l’élection présidentielle, une cour d’appel tunisienne a pris la décision selon laquelle le candidat Nabil Karoui doit quitter sa prison dès mercredi soir, indique Reuters.

La justice tunisienne a pris la décision de libérer le candidat à la présidentielle Nabil Karoui. Il devrait sortir de prison dès mercredi soir, a indiqué son avocat, Me Kamel Ben Messoud, à Reuters.

Soupçonné d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent, l’homme d’affaires et propriétaire de la chaîne de télévision Nesma est incarcéré depuis le 23 août dernier. Il s’était vu refuser à quatre reprises une remise en liberté.

Avec 15,6% des suffrages, il est arrivé en deuxième position à l’issue du premier tour de la présidentielle anticipée qui s’est tenue le samedi 5 octobre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here