mardi, juin 22, 2021

Les Nations unies félicitent le Qatar pour les « réformes historiques » introduites au marché du travail

Courrier arabe

Les Nations unies ont félicité les réformes introduites par le gouvernement du Qatar, sur le marché du travail du pays, spécialement la délimitation du salaire minimum interprofessionnel garanti (smig) et la garantie de la liberté du changement de fonction sans avoir besoin de l’autorisation de l’ancien employeur.

Lors d’un communiqué conjoint, diffusé par l’occasion, sur le site des Nations unies, Tomoya Obokata, le rapporteur spécial sur les formes contemporaines d’esclavage et Gonzáles Morales, le rapporteur spécial chargé des droits de l’homme et des migrants, notèrent que «les réformes introduites au marché de travail qatari permettront de mettre fin au tutorat de la main d’œuvre étrangère».

«Ces pas audacieux entrepris par le Qatar nous ont encouragés à protéger encore plus les droits de la main d’œuvre étrangère et à lutter pour leur assurer des conditions de vie et de travail convenables», nota le communiqué.

Il ajouta : «Si la nouvelle loi s’applique de façon active, la liberté que les travailleurs auront pour changer de fonction, leur permettra de se débarrasser des exploitations dont ils sont victimes et des mauvaises conditions qu’ils subissent».

Les deux rapporteurs ont également estimé que «mettre en place un SMIC de façon non sélective était une mesure importante dont pouvait jouir les agents d’entretien qui n’avaient pas été touchés par les précédentes réformes».

Ils ont aussi signalé que «le nouveau SMIC permettra d’augmenter le revenu des travailleurs les moins payés», soulignant qu’«il faut le réviser régulièrement et l’augmenter progressivement pour que tous puissent avoir des bonnes conditions de travail et de vie».

Rappelons dans ce contexte, que mercredi, c’était l’Organisation international du Travail qui avait félicité les réformes introduites au Qatar, signalant que «Doha était la première capitale au Golfe à entreprendre un pas historique dans le domaine».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos