jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Qatar : l’inflation annuelle affiche un net recul de 2,94 % en novembre

L’indice des prix à la consommation au Qatar, soit le taux d’inflation, s’est contracté en novembre dernier de 2,94% par rapport au même mois de l’année précédente.

Les données publiées par le ministère qatari de la Planification, du Développement et des Statistiques, ce lundi, indiquent que le taux d’inflation a atteint 95,91 points le mois dernier, contre 98,82 points en novembre 2019.

La baisse annuelle est due à une baisse des prix de 4 catégories de marchés, notamment les divertissements qui ont baissé de 20,35%, la catégorie des vêtements qui a reculé de 5,19 %, quant au « logement, eau et électricité » la baisse a été de 5,04%.

Il en va de même pour la catégorie des « Produits alimentaires et boissons » qui a diminué de 1,11%.

En revanche, les prix de 7 autres catégories, dont notamment du tabac, ont augmenté de 8,37%. De leur côté, les restaurants et hôtels ont progressé de 4,4%. Quant à l’éducation, elle a augmenté de 2,78%.

Sur une base mensuelle, l’inflation s’est contractée de 0,39% le mois dernier, avec une baisse dans 4 catégories, une augmentation dans deux catégories et un statu quo dans 6 autres.

Le taux d’inflation (le chiffre qui détermine le coût d’obtention des services et des biens de base pour les consommateurs) reflète les mouvements des prix et fixe les taux tarifaires sur les différents marchés.

La baisse de la demande de consommation sur les marchés locaux au Qatar est due essentiellement aux répercussions négatives à l’échelle mondiale de la pandémie de coronavirus, et à la baisse des prix des principaux produits alimentaires.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos