samedi, août 13, 2022

Rapport : «14 mille Syriens sont morts sous la torture, depuis 2011»

L’Observatoire syrien pour les droits de l’homme a signalé que «plus de 14 mille personnes étaient morts sous la torture, en Syrie, depuis 2011», affirmant que «181 enfants et 94 femmes en faisaient partie».

L’Observatoire a réalisé son rapport annuel, sur la torture en Syrie. Il a été publié le 26 juin, à l’occasion de la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture.

Le rapport, qui s’est basé sur des témoignages racontés par des survivants, affirme que «14685 personnes étaient mortes sous la torture, majoritairement entre les mains des forces du régime».

Il précise que «les opposants étaient les plus touchés», affirmant que «les interpellations en Syrie étaient une forme de torture, car la majorité des détenus deviennent victimes de disparition forcée, estimée en soit comme forme de torture», et signalant que «le régime avait menacé les familles des victimes et leur avait interdit de parler de ce qui était arrivé à leurs enfants».

Des tortures barbares

Le directeur de l’Observatoire, Fadhlallah Abdel Ghani, signale que «la torture en Syrie se pratiquait de la même méthode, depuis 2011, par le régime syrien et par toutes les parties du conflit», tout en déplorant le fait que «les personnes impliquées ne soient jamais condamnées pour leurs crimes».

«Nous enregistrons toujours des cas de torture barbare, et des décès à cause de la torture, et nous craignons pour les dizaines de milliers de victimes de disparition forcée», avait-il dit.

Le rapport note que «tout au long de la période allant de mars 2011 à juin 2022, le régime syrien a été responsable de la mort de 14464 personnes (174 enfants et 74 femmes), l’Organisation de l’Etat islamique (32 personnes dont 1 enfant et 14 femmes), Hayat Tahrir al-Cham (31 personnes dont 2 enfants et 14 femmes), les Forces démocratiques syriennes (83 personnes dont 1 enfant t 2 femmes), les fractions armés de l’opposition (50 personnes dont 1 enfant et 2 femmes), ainsi que 25 personnes (2 enfants et une femme) tuées par d’autres parties».

L’Observatoire affirme aussi que «le régime syrien avait interpellé le plus grand nombre de civils», signalant que «plusieurs d’entre eux étaient toujours victimes de disparition forcée».

Selon lui, «le régime syrien a placé des lois autorisant la torture des détenus et interdisant la poursuite judiciaire des personnes impliquées dans des actes de torture».

Il ajoute également : «11  personnes sont décédées suite à la torture, dans des centres du régime syrien, depuis que la loi interdisant la torture a été adoptée au pays, le 30 mars 2022», regrettant le fait que «la loi soit uniquement formelle et impossible à appliquer sur terrain».

SourceAgences

Dernières infos

Arabie saoudite : un homme recherché se fait exploser, blessant 4 personnes à Jeddah

Les autorités saoudiennes ont annoncé, ce vendredi, qu'un homme...

Onze morts en Gambie dans les pires inondations depuis 50 ans

La Gambie a subi les pires inondations "en près...

322 personnes tuées et 163 mille déplacées au Soudan, selon les Nations unies

L'organisation des Nations unies (ONU) a déclaré lundi que...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

L’ONU appelle à une enquête « immédiate et impartiale » sur la meurtre de civils et d’enfants à Gaza

Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a appelé, jeudi, à l'ouverture d'enquêtes "immédiates, indépendantes, impartiales, approfondies et transparentes" sur les derniers...

Israël remet le corps d’une détenue palestinienne aux autorités

Israël a libéré, jeudi, le corps de la détenue palestinienne Saadia Farjallah, âgée de 68 ans, décédée dans l'une de ses prisons, au mois...

Israël s’inquiète du satellite « russo-iranien »

Des responsables israéliens ont exprimé leur inquiétude au sujet du lancement d'un satellite par la Russie et l'Iran. Le journal "Jerusalem Post", a rapporté sur...

L’armée israélienne annonce la liquidation de l’activiste Ibrahim al-Nabulsi en Cisjordanie

L'armée israélienne a tué 3 Palestiniens, ce mardi, parmi lesquels le militant recherché Ibrahim al-Nabulsi, et ce, dans le cadre d’une incursion dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here