jeudi, octobre 22, 2020

Responsable libyen : Haftar attaque Tripoli avec des armes venues des EAU et de l’Égypte

Courrier arabe

Le général Mohamed Al-Kenidi, officier du renseignements militaires des forces «Al-Bunyan al-Marsous» appartenant à l’armée du gouvernement de l’union nationale (GNA), a assuré que les dernières attaques du maréchal Khalifa Haftar sur l’Ouest vers Tripoli sont sous auspices des Émirats Arabes Unis(EAU), l’Arabie saoudite et l’Égypte.

La même source a affirmé, aujourd’hui le vendredi, que les trois états soutiennent les mouvements du chef des milices « Al-Karama » , dans le but de créer un nouveau « Sissi » en Libye.

Les forces de l’armée de Haftar renforcées par les EAU ont commencé, jeudi, à avancer dans la capitale Tripoli pour la libérer selon lui « des milices et des groupes armés».

Sur le coup, les forces armées du GNA dirigé par le premier Ministre Fayez Al-Sarraj a annoncé un état d’alerte lors de ce mouvement des troupes. A son tour, les États-Unis ont averti des graves conséquences qui pourront y survenir.

Al-Kenidi a expliqué que Haftar n’a pas suffisamment d’argent et d’armes pour « promouvoir cet assaut contre nos forces « Al-Bunyan al-Marsous » et l’armée libyenne » (adhérents au GNA reconnu mondialement) dans la zone de l’Ouest , et que « cet attaque est survenue  après sa visite à l’Arabie Saoudite ».

Il a indiqué également que « le Riyad a donné le feu vert à Haftar pour y avancer et lui a fourni l’argent pour contrôler la situation au niveau de l’Ouest , sans oublier les Émirats Arabes et l’Égypte qui ont contribué par les équipements lourds et les armes.

Selon une source certaine, les armes venus des EAU et l’Égypt se trouvent avec les troupes de Haftar. Al-Kenidi a assuré également que ce dernier a fait appel aux milices tchadiennes et celles de l’opposition Soudanaise, et a essayé de détourner des officiers pour des sommes d’argent afin de lui aider à prendre le contrôle absolu sur la capitale Tripoli.

Al-Kenidi a souligné que « la mort sera le sort de tous les dissidents ou ceux qui ont pensé d’aider ces troupes, tout en assurant que ses forces pourront faire reculer celles de Haftar comme elles ont fait reculer le plus grand tyran de l’histoire « Mouammar Al-Gadhafi » en 2011, en considérant que toute tentative de rendre l’état à son ordre militaire sera combattue par les braves de la Libye ».

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...