Les leaders des pays membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), réunis à Londres à l’occasion du 70ème anniversaire de l’institution, ont partagé mercredi un déclaration commune.

La déclaration de Londres a rappelé que l’OTAN continu de protéger des territoires où vivent 1 milliard de personnes avant de rappeler que « l’unité et la solidarité » compose les pierres angulaires de l’Alliance.

La déclaration a confirmé les liens transatlantiques forts qui existent entre l’Europe et l’Amérique, et réaffirmé l’attachement de l’Alliance à l’article 5 du traité de l’Atlantique-Nord, qui a donné naissance à l’Otan en 1949 et qui stipule: « Les parties conviennent qu’une attaque armée contre l’une ou plusieurs d’entre elles, survenant en Europe ou en Amérique du Nord, sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties ».

Le document a également souligné le fait que chaque partie remplie ses engagements, notamment financière envers l’Alliance, avant d’indiquer: « Mis à part les Etats-Unis, les dépenses des alliés en matière de défense augmentent depuis 5 ans. Plus de 130 milliards de dollars ont été investis pour la défense ».

Les alliés ont également affirmé qu’une lutte conte le terrorisme, sous toutes ses formes et manifestations, se poursuivra avec détermination.

La déclaration de Londres a notamment affirmé que les activités « agressives » de la Russie représentent une menace pour la sécurité de l’axe euro-atlantique.

Il y est rappelé que l’OTAN est une Alliance ayant pour objectif la défense et qu’elle ne représente, pour aucun pays, la moindre menace.

L’OTAN va accroitre ses efforts afin de garantir son indépendance en mer et dans les airs et pour renforcer sa capacité de dissuasion nucléaire, a précisé le document.

« Nous agissons afin de garantir la sécurité pour chacun », a insisté l’OTAN avant de préciser que dans le cadre de sa politique de la « porte ouverte », la Macédoine du Nord sera le 30ème membre de l’Alliance.

L’OTAN a insisté sur l’importance de préserver l’avance technologique, notamment en ce qui concerne la technologie 5G, et de se prémunir contre les cyberattaques.

Pour la première fois, l’organisation transatlantique a abordé la question de la puissance montante de la Chine; « Nous devons, en tant qu’Alliance, prendre en compte ensemble, les opportunités et défis créés par l’augmentation de l’influence et des politiques internationales de la Chine », a-t-il été écrit.

Le prochain sommet de l’OTAN est annoncé pour 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here