jeudi, décembre 9, 2021

Soudan : 4 manifestants abattus par balles lors de la marche millionnaire

Courrier arabe

Le Comité central des médecins soudanais a annoncé cet après-midi la mort de 4 manifestants dans la ville d’«Oum Dermane», à l’ouest de la capitale Khartoum, après avoir reçu des tirs à balles réelles alors qu’il participaient à la marche millionnaire.

En réponse à l’appel lancé par les Forces de la Liberté et du Changement (FLC), des milliers de Soudanais sont descendus dans les rues de Khartoum et des autres villes du pays, proclamant justice «aux martyres de la révolution», et le départ du Conseil militaire transitionnel (CMT).

Programmée trois jours après la mort de 6 lycéens, fusillés par les forces de l’ordre alors qu’ils manifestaient dans la ville d’«al-Abyadh» au sud de la région de Cardavane, la marche tenait comme slogan «assassinat d’un élève, assassinat d’une nation».

Des témoins sur place ont noté la faible présence des Forces de soutien rapide (RSF), racontant que les rues de Khartoum étaient remplies par les forces de la police, qui n’hésitaient pas à faire usage de la violence en répression à la foule pacifique.

Pour l’heure, le CMT n’a émis aucun commentaire, après les déclarations de son porte-parole, transmises mercredi par l’Agence de presse soudanaise, où il affirma que les négociations concernant le document final de l’annonce constitutionnelle reprendraient aujourd’hui avec le FLC.

Maintenant que les Soudanais refusent de dialoguer avec « des traîtres assassinats sanguinaires », et proclament un gouvernement civil immédiat, l’avenir des négociations est difficile à envisager même par les observateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos