samedi, août 20, 2022

Soudan : Hemeti présente ses aveux à la population et promet de pondre les coupables

Courrier arabe

Le vice-président du conseil militaire transitionnel soudanais (CMT), a déclaré qu’il inspirait sa force du peuple et non pas des Forces de soutien rapide (RSF) qu’il tient sous son contrôle, promettant aux Soudanais de «pondre» les coupables des crimes lors de la dispersion du sit-in devant le quartier général de l’armée à Khartoum.

Lors d’un discours tenu aujourd’hui devant les responsables locaux, Mohamed Hamdan Dagalo alias «Hemeti» a affirmé qu’il ne s’épaulait pas des RSF mais qu’il dirige du peuple soudanais dont il était fier d’appartenir.

Ajoutant que la dispersion du sit-in était un piège tendu aux RSF pour déformer leur image aux yeux du peuple, il jura de punir les responsables des crimes commis à Khartoum contre les contestants «même si les enquêtes démontraient qu’ils appartenaient au Conseil militaire», expliquant que «la justice prendra son cours jusqu’à la pendaison de tous les coupables».

Au sujet de la phase transitionnelle, Hemeti affirma que «le Conseil militaire ne vise pas le pouvoir et ne redoute que le fait que le pays risque de s’engouffrer dans une crise», appelant les responsables, les élites et les partis politiques à prendre la responsabilité envers le pays et à participer à un dialogue qui vise à surmonter la période actuelle.

« Nous sommes prêts à livrer le conseil des ministres aujourd’hui avant demain, et ne nous sommes contre personne ni parti ni individu», a-t-il résumé, en promettant de garantir des élections libres et transparentes, ouvrant les portes à une supervision internationale, africaine ou locale, l’important souligna-t-il «c’est qu’elle garantisse l’accord national».

La réfutation de l’opposition

Par ailleurs, les leaders des Forces de la Liberté et du Changement (FLC) ont déclaré que les propos de Hemeti «ne sont que poudre aux yeux» car la situation actuelle du pays ne permet pas d’organiser des élections.

Le mouvement avait affirmé précédemment à la chaîne qatarie «Al-Jazeera» que «le Conseil militaire ne disposait pas de la légitimité qui lui permettra d’organiser des élections», signalant que «Hemeti se comporte récemment comme étant le président de la nation», le mouvement se demandât ou était les autres membres du Conseil.

Notant que Hemeti avait précédemment déclaré qu’il jouissait d’une procuration populaire qui lui permettait de former un gouvernement technocrate, dans un temps où le FLC refuse ses prétentions et insiste sur la transition du pouvoir aux civils.

Hemeti, le chef des RSF, qui dominent actuellement la capitale soudanaise, est accusé d’abus de pouvoir et d’exercer des pressions sur les généraux de l’armée afin de se placer en tête du pays, comme fut le cas en Égypte voisin avec le président actuel Abdel Fatah Al-Sissi.

Dernières infos

La Chine envoie des troupes en Russie dans le cadre d’un exercice conjoint

Le ministère chinois de la Défense a annoncé, ce...

Tunisie : le tribunal militaire condamne le journaliste Salah Attia à 3 mois de prison

La Chambre criminelle près le Tribunal militaire permanent de...

Irak : lancement du dialogue national sans le Mouvement sadriste

Les dirigeants des forces politiques irakiennes ont entamé, mercredi...

Egypte: Al-Sissi critiqué pour avoir vendu les actions du pays pour payer ses dettes  

Des rapports médiatique ont signalé que «le régime du...

À ne pas rater

7 étudiants émiratis exclus de Sandhurst pour avoir verser des pots de vin

Le journal britannique, The Daily Mail, a signalé que...

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

Inondations au Soudan: au moins 75 personnes ont perdu la vie

Les autorités soudanaises ont annoncé, mardi, qu'au moins 75 personnes ont perdu la vie, tandis que 30 autres ont été blessées et que plusieurs...

322 personnes tuées et 163 mille déplacées au Soudan, selon les Nations unies

L'organisation des Nations unies (ONU) a déclaré lundi que le conflit dans plusieurs États soudanais avait fait 322 morts, 329 blessés et déplacé plus...

Offensive contre Gaza : L’Algérie et la Tunisie dénoncent et l’Égypte veut contenir la situation  

L’offensive israélienne, lancée vendredi 5 août 2022, contre la bande de Gaza a été fortement dénoncée par plusieurs pays du monde. Nombreux ont exigé la...

Tunisie : Manifestations anti-Constitution dispersées au gaz lacrymogène

La police tunisienne a utilisé du gaz lacrymogène pour disperser les manifestations organisée ce samedi à Tunis la capitale, pour refuser le référendum du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here