vendredi, juin 25, 2021

Sources : «Abou Dhabi contacte secrètement Téhéran pour s’éviter des attaques»

Courrier arabe

Des sources privées ont signalé que «les Emirats arabes unis (EAU) avaient contacté secrètement l’Iran, durant les derniers jours, affirmant à Téhéran qu’Abou Dhabi n’était pas mêlée aux attentas menées dernièrement contre l’Iran, et dont l’assassinat du scientifique Fakhri Zadeh fut le plus récent».

Les sources diplomatiques, travaillant au Caire, ont affirmé au journal al-Araby al-Jadeed que «les EAU redoutaient les menaces iraniennes et craignaient qu’ils ne soient pris par cible de représailles».

«Abou Dhabi a du engagé secrètement des communications avec Téhéran, faisant semblant de traiter les affaires liées à la sécurité de la navigation au Golfe et détroit d’Ormuz, pour affirmer par l’occasion, que les EAU n’avaient aucune liaison avec l’assassinat du scientifique Fakhri Zadeh», raconta les sources.

Elles ont ajouté : «C’est Dubaï qui a le plus peur d’être prise pour cible, car son économie est basée sur la sécurité et tout acte terroriste mené sur les terres émiraties frappera de plein fouet son tourisme et son commerce».

Les EAU cherchent à assurer leur derrière

Selon les sources, «les EAU cherchent à assurer leur derrière, car ils craignent que Donald Trump ne crée des crises internationales pour les faire passer à Joe Biden, avant de lui céder officiellement la présidence des États-Unis», signalant que «c’est ainsi qu’Abou Dhabi cherche à faire la paix avec Téhéran pour couper le chemin aux plans de Trump».

«Toutefois, bien que l’Iran ait compris qu’il ne devait pas entraîner la région des crises incontrôlables, aucune réaction n’a été annoncée de sa part», avaient-elles rapporté, en soulignant que «les Iraniens avaient l’air de réfléchir sérieusement aux déclarations émiraties».

Dans ce contexte, il est à rappeler que le scientifique Fakhri Zadeh fut assassiné le 27 novembre 2020, à Téhéran. Les Gardiens de la révolution iranienne avaient accusé Israël, et avait promis de répondre «à la première occasion qui se présente à eux».

Les EAU, qui ont normalisé leur relation avec l’Etat hébreu, redoutent qu’ils ne soient pris pour cible, notamment dans un temps où Dubaï est actuellement la destination favorite des touristes israéliens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos