samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Sources : L’Égypte et Israël discutent pour calmer la tension sur les terres occupées

Courrier arabe

Des sources égyptiennes ont signalé que «le chef des renseignements généraux d’Égypte, le colonel Abbas Kamil, et le conseiller de la sécurité nationale israélienne, Eyal Hulata, avaient discuté, jeudi soir, pour calmer les tensions sur les terres palestiniennes».

Les sources avaient expliqué au journal, al-Araby al-Jadeed, que «le gouvernement israélien ne voulait pas entrer actuellement en conflit et préférait centrer ses efforts pour faire face aux menaces iraniennes».

Elles ont ajouté : «Israël a demandé l’intervention urgente du Caire, demandant à cette dernière de mettre des pressions aux fractions palestiniennes, pour éviter toute escalade militaire».

Le Caire a une chance pour se montrer en sauveur

Selon les sources, «Le Caire déploie des efforts sérieux, pour ramener le calme dans la région et éviter tout affrontement militaire, dans un temps où les menaces du conflit russo-ukrainien se font voir sur les marchés internationaux».

Elles expliquent : «Cette médiation permet au Caire de réduire les pressions régionales qu’elle subit, à cause de sa crise économique. Le Caire va ainsi se présenter comme gardien de la paix et sauveur d’Israël, et le monde va l’applaudir».

Le Caire ne perd pas de temps

Les sources ont indiqué que «le Caire avait contacté le Mouvement du Jihad islamique, pour éviter tout affrontement militaires en Cisjordanie, après que les Brigades al-Qods ait annoncé l’état d’alerte suite à l’invasion du camp de réfugiés de Jénine par les forces israéliennes».

Elles ajoutent : «L’Egypte a aussi lancé des négociations avec le Qatar pour calmer les tension, du fait que Doha est un acteur principal sur le dossier palestinien».

Au final, les sources signalèrent que «Tel-Aviv accuse Téhéran d’avoir comploté cette escalade, pour détourner l’attention israélienne contre les mouvements iraniens dans la région».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos