vendredi, mai 27, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Sources : L’Égypte et la Qatar négocient pour conserver le calme à Gaza 

Courrier arabe

Un dirigeant palestinien a signalé que «l’Égypte et le Qatar mobilisaient des efforts pour conserver la trêve, à la bande de Gaza, et éviter une nouvelle escalade entre la résistance palestinienne et les forces israéliennes», affirmant que «l’affaire du prisonnier de guerre Hicham Abou Hawach était au centre des négociations».

Le dirigeant, tenu à rester anonyme, a raconté au journal Arabi 21 que «l’Égypte dirigeait des médiations et avait pu éviter une escalade, qui avait failli se déclencher après les deux roquettes tirées vers Tel-Aviv».

«Des sources proches de la résistance ont signalé que les deux roquettes furent lancées par la résistance, pour tester les modifications introduites au dôme de fer israélien », avait raconté la source.

L’affaire Abou Hawach au cœur des discussions

Elle ajouta : «Les fractions palestiniennes, spécialement le Hamas et le Djihad islamique ont envoyé de nombreuses lettres, par différents canaux, pour expliquer à Israël qu’il était le responsable de la vie du prisonnier de guerre Hicham Abou Hawach, et que si ce dernier décédait, rien ne pourra éviter l’explosion de la situation».

La source affirma que «l’Égypte fournissait de doubles efforts, pour sauver la vie d’Abou Hawach, en grève contre la faim depuis 139 jours», précisant que «les Egyptiens mettent des pressions pour sauver sa vie».

«Les égyptiens, les Qataris et l’envoyé spécial des Nations unies insistent à éviter l’escalade et ils sont centrés sur l’affaire d’Abou Hawach, et tiennent à fermer rapidement ce dossier», avait-elle souligné.

Elle expliqua que «les fractions demandaient à ce que Abou Hawach soit transféré vers un hôpital palestinien, pour suivre son traitement, qui risque de prendre du temps, selon les médecins, et précisent que tant qu’Abou Hawach se trouve dans un hôpital israélien, il estimera qu’il est en détention, chose qu’il refuse et pour laquelle il continuera sa grève de la faim».

Pour l’heure, aucune information officielle n’a été annoncée à ce sujet, dans un temps où que les frappes israéliennes se poursuivent à Gaza, contre les positions de la résistance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos