samedi, octobre 31, 2020

Syrie: 14 combattants des forces iraniennes et pro-Iran tués dans une frappe nocturne menée par Israël

Le régime de Damas a assuré lundi avoir intercepté des missiles israéliens visant un centre de recherche dans le nord de la Syrie. De son côté, l’OSDH rapporte également une deuxième attaque dans l’est contre des dépôts d’armes et fait état de 14 combattants des forces iraniennes et pro-Iran tués.

Les systèmes syriens de défense antiaérienne ont déjoué une attaque de missiles menée par Israël dans la province d’Alep, dans le nord de la Syrie, a rapporté lundi 4 mai la presse officielle syrienne.

« Les défenses aériennes syriennes ont intercepté une agression israélienne contre un centre de recherche dans la province d’Alep », a annoncé Sana. Citant une source militaire, Sana a ensuite assuré que les missiles interceptés visaient plusieurs « dépôts militaires » dans la région d’Al-Safira, au sud-est de la ville d’Alep.

Une deuxième attaque dans l’Est

Les raids ont provoqué de « violentes explosions » dans la zone, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui a affirmé qu’ils visaient des dépôts d’armes appartenant à des milices pro-iraniennes.

Quelques minutes après ces attaques, des avions de combat ont frappé des positions de milices pro-iraniennes dans le désert de Mayadin, dans l’est de la Syrie, a rapporté l’ONG basée à Londres.

Toujours selon l’OSDH, 14 combattants des forces iraniennes et pro-Iran ont été tués dans ces frappes nocturnes.

Israël soupçonné d’être derrière les frappes

Il n’était pas possible dans l’immédiat d’établir la responsabilité des attaques, mais l’ONG a affirmé qu’elles provenaient « probablement » d’Israël.

L’armée israélienne s’est refusée à tout commentaire. Si ces frappes étaient confirmées, il s’agirait de la cinquième attaque d’Israël en Syrie en deux semaines.

D’après des sources au sein des services de renseignement occidentaux, des milices soutenues par l’Iran sont de longue date implantées dans la région d’Alep, où elles disposent de bases et d’un centre de commandement, ainsi que d’armes avancées.

Israël a admis ces dernières années avoir mené de multiples offensives aériennes en Syrie contre une présence iranienne croissante que l’État hébreu considère comme une menace stratégique.

SourceFrance 24

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

MEE parle des crimes commis, en Libye, par les mercenaires de Wagner

Le site britannique, Middle East Eye, a mis la lumière sur les crimes commis par les mercenaires de la compagnie russe Wagner, dans différentes...

Sources : «Rafah sera bientôt ouvert et les fruits des rencontres égypto-palestiniennes seront cueillis»

Des sources égyptiennes privées ont révélé que «le Caire a décidé de rérouvrir le point de passage de Rafah de façon presque permanente, durant...

Qatar : Le gouvernement présente du nouveau concernant le bébé jeté à la poubelle de...

Le bureau chargé de la communication au gouvernement du Qatar, a lancé aujourd’hui vendredi, un nouveau communiqué, au sujet de l’affaire où un groupe...

Le prince héritier saoudien convoqué par un tribunal américain via WhatsApp

Le tribunal de Washington, aux États-Unis, a convoqué le prince héritier de l’Arabie saoudite, Mohamed ben Salmane (MBS), et 9 autres responsables saoudiens, via...

Azerbaïdjan : 91 civils tués par les bombardements arméniens

Les attaques arméniennes contre les territoires azerbaïdjanais ont fait 91 morts et 400 blessés parmi les civils, a fait savoir le parquet général azerbaïdjanais. Dans un communiqué rendu public, vendredi,...