dimanche, mars 7, 2021

Syrie: 14 ministres européens appellent à l’arrêt des affrontements à Idleb

Les ministres des Affaires étrangères de 14 États membres de l’Union européenne (UE) appellent à mettre fin aux attaques à Idleb et à respecter le cessez-le-feu adopté à l’automne 2018.

L’appel des ministres a été largement couvert par la presse européenne mercredi.

La tribune que les ministres des Affaires étrangères d’Allemagne, de France, des Pays-Bas, d’Irlande, de Pologne, d’Italie, de Belgique, d’Espagne, de Finlande, du Danemark, de Suède, de Lituanie, d’Estonie et du Portugal ont co-écrit pour le portail allemand t-online, a été repris par les principaux médias européens.

« Nous appelons le régime syrien et ses partisans, dont la Russie, à arrêter immédiatement les affrontements », a titré le journal français Le Monde.

Le titre utilisé par journal suédois DN Debate est, « Le régime syrien devrait mettre fin à ses attaques contre Idlib ». L’article du journal met l’accent sur le fait que « Le contre-terrorisme ne peut justifier une violation du droit international humanitaire ».

La Stampa, l’un des principaux journaux italiens, a également utilisé le titre « Arrêtez la catastrophe humanitaire à Idlib ».

« Les ministres des Affaires étrangères de l’UE ont appelé le régime syrien et ses alliés à respecter le cessez-le-feu adopté à l’automne 2018″, a écrit, en une, le journal espagnol El Pais, et utilisé l’expression « contre l’impunité des crimes commis en Syrie ».

« Seules les négociations politiques peuvent arrêter la tragédie humanitaire en Syrie », a publié en Belgique De Deijd, un journal néerlandophone.
– Les ministres mettent l’accent sur la solution politique

« Nous appelons le régime syrien et ses partisans à mettre fin à cette attaque et à respecter le cessez-le-feu adopté à l’automne 2018. Nous les invitons à arrêter immédiatement la guerre et à s’acquitter de leurs obligations en vertu des droits de l’homme et du droit international », ont co-écrit les ministres.

« Nous demandons à la Russie de poursuivre les négociations avec la Turquie afin d’atténuer la terrible situation à Idlib et de contribuer à une solution politique ».

Il a également été demandé à la Russie de ne pas bloquer au Conseil de sécurité des Nations Unies la demande d’aide humanitaire urgente à acheminer vers le nord-ouest de la Syrie.

Dans la tribune, les ministres de l’UE rappellent que la crise en Syrie ne peut être surmontée que dans le cadre d’un processus politique, indiquant que le régime se concentre uniquement sur la stratégie militaire.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos