mardi, mai 24, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Syrie: 485 réfugiés ont trouvé la mort dans un camp dans le nord-est du pays

DAMAS, 27 novembre (Xinhua) — Au moins 485 personnes sont mortes en raison d’une situation humanitaire difficile dans un camp de réfugiés dirigé par les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie, a rapporté mercredi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Ces gens sont pour la plupart des membres de familles des combattants de l’Etat islamique (EI) qui ont trouvé refuge dans le camp d’al-Hol, dans la province d’Hassaké (nord-est) suite à une série de défaites subies par le groupe face aux forces kurdes soutenues par les Etats-Unis, a précisé l’OSDH, une ONG basée au Royaume-Uni qui dispose d’un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.

Parmi les personnes décédées à al-Hol, 426 étaient des enfants de moins de 18 ans, la plupart de différentes nationalités étrangères : britannique, russe, portugaise, et beaucoup d’autres, a-t-elle indiqué.

Il a également été avancé que les pensionnaires du camp souffrent d’une situation préoccupante, manquant de médicaments et de nourriture adéquate ; on est même allé jusqu’à parler de « camp de la mort ».

Al-Hol a enregistré plus tôt cette année un afflux massif de réfugiés et de déplacés, la population du camp ayant atteint plus de 74.000 personnes d’après le Comité international de la Croix-Rouge.

Sourcexinhuanet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos