samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Tchad / Pré-dialogue de Doha : le Qatar accepte d’être médiateur

Le Qatar qui avait été choisi pour accueillir les négociations entre la junte tchadienne et les groupes politico-militaires, « accepte d’être pays médiateur », a rapporté le journal en ligne « Tchad Info ».

Le même journal a précisé que « l’ensemble des participants politico-militaires ont signé un document qui stipule l’acceptation du Qatar comme médiateur ».

« Le conseiller de l’émir Ahmed Abdallah Ali Al-Mousnat, chargé du dossier Tchad est le médiateur en chef », a indiqué, mardi, le site « ialtchad.com » ajoutant que « M. Al-Mousnat est le même qui a dirigé pendant des années, les négociations entre les Américains et les Talibans. Il est réputé être fin stratège dans l’art de la négociation ».

Selon « ialtchad.com », le médiateur en chef qatari « a rencontré tous les trois groupes politico-militaires formés à Doha, en plus de la délégation gouvernementale ».

D’après les médias tchadiens, les 52 mouvements politico-militaires invités à Doha se sont finalement constitués en trois groupes pour le pré-dialogue entre le gouvernement de transition tchadien et les mouvements politico-militaires.

« D’abord, le groupe de Rome. Ce sont ceux qui se sont rendus dans la capitale italienne un peu avant d’aller à Doha. Ils sont au nombre de 14 mouvements. Ils ont aussi 14 délégués qui les représentent. Il s’agit des principaux groupes rebelles : le Fact, l’UFR, le CNR, le FSR etc. C’est le groupe des durs », a relevé le site « ialtchad.com ».

Ensuite, il y a le groupe de Doha qui est composé de 22 mouvements politico-militaires.

« C’est le groupe des récents ralliés, un peu avant et peu après la disparition de l’ex-président Idriss Deby Itno. », a indiqué le « ialtchad.com ».

Le troisième groupe est dénommé le groupe de Qatar. « Il regroupe la société civile, quelques activistes, des personnalités ressources et de plusieurs arabophones ».

« Ialtchad.com » a annoncé que dès mercredi 23 mars, « le médiateur en chef, et conseiller de l’émir M. Ahmed Abdallah Ali Al-Mousnat rencontrera les groupes de Doha et de Qatar. Et le lendemain jeudi, il rencontrera le groupe de Rome et la délégation gouvernementale dirigée par le ministre Chérif Mahamat Zène ».

D’après le journal « Tchad 24 », « la partie gouvernementale, même si elle suit en parallèle les travaux, elle s’entretiendra avec les Qataris après le week-end, vers dimanche ou lundi. Sans doute, c’est à partir de là que tout le monde entrera dans le vif du sujet ».

Les négociations qui ont été lancées le 13 mars à Doha sont censées préparer la participation de tous les groupes politico-militaires au dialogue national Inclusif prévu le 10 mai prochain.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos