vendredi, septembre 24, 2021

The Guardian : «Le Royaume-Uni a vendu des armes à des pays où les droits de l’homme sont violés, comme la Libye»

Courrier arabe

Le journal britannique, The Guardian, a signalé que «le Royaume-Uni avait vendu des armes, avec une licence d’exportation, à des pays où les droits de l’homme et les droits civiles sont violés, comme la Libye».

Le journal signala : «Entre 2011 et 2020, Londres a vendu des armes estimées à 16,8 milliards de livres, à nombreux pays, ayant été critiqués par l’ONG américaine, Freedom House».

La Libye en tête de la liste

Le journal signala : «La Libye a reçu des fusils d’attaques, des composants de véhicules militaires, et de munitions, estimés à environ 9,3 millions de livres».

Il ajouta : «Il est prévu que plus d’accords d’armes soient signés dans un futur proche, et il est prévu que plusieurs pays se trouvant sur la liste de Freedom House, envoient des représentants à la foire internationale des armes, prévues en septembre à Londres», soulignant que «nombreuses ventes seront conclues avec des dictateurs, des tyrans et des régimes qui violent les droits de l’homme».

The Guardian nota également que «la Russie était un des clients du Royaume-Uni», indiquant que «Moscou avait bénéficié de munitions, de composants de fusils à précision, à un montant estimé à 44 millions de livres».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos