jeudi, octobre 29, 2020

The Independent: « la France se trouve dans une position difficile aprés l’échec de Khalifa Haftar »

La France, qui a joué un rôle essentiel dans l’ascension de Khalifa Haftar en Libye, se trouve désormais isolée et dans une position difficile après la défaite du seigneur de guerre, a rapporté, lundi, The Independent.

Après avoir « accepté » l’argument de la France selon lequel Paris luttait contre le « terrorisme » en soutenant Khalifa Haftar contre les « islamistes » à Tripoli, certains au sein du ministère français des affaires étrangères et des appareils de sécurité commenceraient à faire marche arrière » suite à la défaite du général putschiste en Libye, selon un article du correspondant international Borzou Daragahi.

La Libye est déchirée par la guerre civile depuis l’éviction de l’ancien dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011. Le nouveau gouvernement du pays a été formé en 2015 dans le cadre d’un accord conclu sous l’égide des Nations unies, mais les efforts pour un règlement politique à long terme ont échoué en raison d’une offensive militaire des forces de Haftar.

L’article cite également un haut fonctionnaire familier de la politique française en Libye qui, sous couvert d’anonymat, a déclaré que le soutien de la France à Haftar était motivé par « la lutte contre le terrorisme, un choix tactique visant à éliminer certains groupes [extrémistes] ».

Ce choix tactique s’est néanmoins transformé en une stratégie basée sur la conviction que « les hommes forts sont la meilleure façon de se protéger contre le terrorisme, alors que c’est tout à fait faux », a déclaré le haut responsable.

De plus, en s’appuyant sur les Emirats arabes unis, la France a joué « un rôle essentiel dans la montée en puissance du seigneur de guerre Khalifa Haftar en lui fournissant un gage de respectabilité ainsi qu’une couverture diplomatique », ajoute The Independent.

L’article poursuit en soulignant que Paris se trouve maintenant isolé et n’a pas pu tirer profit de ses initiatives politiques et diplomatiques après la défaite de Haftar dans l’ouest de la Libye.

Rappelant les déclarations du président français Emmanuel Macron, dans lesquelles il qualifiait de « jeu dangereux » le soutien de la Turquie au gouvernement libyen, l’article de Borzou Daragahi a ajouté que « les officiels français paraissent désormais quelque peu ridicules aux yeux de leurs collègues de Londres et de Berlin lorsqu’ils tentent de défendre leur politique à l’égard de la Libye, en rejetant la responsabilité de tous les problèmes du pays sur la Turquie ».

En l’occurrence, « ils soutiennent Haftar depuis tant d’années qu’ils ne savent pas comment faire marche arrière. Au lieu de reconnaître leurs erreurs, il leur est plus facile de dire que la Turquie est responsable de tous ces troubles « , souligne l’article en citant un consultant en gestion des risques spécialiste de la Libye.

Les Nations unies reconnaissent le gouvernement libyen, dirigé par Fayez al-Sarraj, comme l’autorité légitime du pays, alors que les forces relevant du gouvernement de Tripoli mènent désormais la vie dure aux milices de Haftar.

Les forces gouvernementales libyennes ont récemment mis en déroute les milices du chef de guerre Khalifa Haftar, après avoir repoussé leur offensive contre la capitale, Tripoli, et repris la ville stratégique de Tarhouna, toutes les villes de la côte ouest, la base aérienne d’Al-Wattia et les villages de Djabal al-Gharbi (montagne occidentale).

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines en Allemagne

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré ce mercredi 28 octobre que les gouverneurs des 16 landers avaient accepté de fermer, à partir du...

Jordanie: le gouvernement déploie 45 mille agents pour sécuriser les élections législatives

Le directeur de la sûreté publique, le Général Hussein Al Hawatmeh a annoncé, mercredi, que 45 000 agents de sécurité seront déployés dans le...

Washington : Des manifestations suite à la mort d’un citoyen afro-américain

De violentes manifestations se sont déclenchées mercredi, à Washington, suite à la mort d’un Afro-Américain au terme d'une course-poursuite avec la police américaine. La chaine locale « NBC4 »...

Tunisie : “la situation épidémiologique est très dangereuse” (ministère de la Santé)

Le ministère tunisien de la Santé a annoncé, mercredi, que la situation épidémiologique dans le pays est devenue très dangereuse après la hausse spectaculaire...

Libye : 4 nouveaux cimetières trouvés à Tarhounah

En Libye, les forces de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) alliées au Gouvernement d’union nationale (GNA) ont déclaré, hier mardi, avoir trouvé des...