vendredi, mai 27, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Tripoli: pourparlers entre la Libye et l’ONU pour préparer des élections

La Conseillère spéciale des Nations Unies pour la Libye, Stephanie Williams, a discuté, mercredi, avec le président de la Haute Commission électorale nationale, Imad Al-Sayeh, des moyens de renforcer les moyens nécessaires pour parvenir à des élections.

C’est ce qui ressort d’une réunion tenue entre les deux parties au bureau de la Commission électorale à Tripoli, selon un communiqué publié par Williams.

Les deux responsables ont passé en revue, au cours de leur rencontre, « des derniers développements relatifs au processus électoral et des perspectives ».

Par ailleurs, le communiqué citant Williams a rapporté la réaffirmation du soutien de la communauté internationale aux élections libyennes, principale revendication du peuple pour parvenir à la paix et la stabilité en Libye ».

Mardi, les « Forces nationales pour le changement » libyennes ont proposé, lors d’une rencontre avec Williams, de tenir des élections parlementaires successives dans le pays.

Les élections présidentielles étaient censées se tenir le 24 décembre, selon le plan parrainé par les Nations unies, mais la Commission électorale a annoncé, mercredi dernier, que les élections ne pourraient pas avoir lieu à la date prévue et a suggéré de les reporter au 24 janvier.

L’impossibilité d’organiser les élections est le résultat de désaccords entre les institutions officielles libyennes, notamment en ce qui concerne les lois électorales et le rôle du pouvoir judiciaire dans cet scrutin.

Les Libyens espèrent que ces élections contribueront à mettre fin au conflit armé qui afflige leur pays depuis plus de dix ans.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos