jeudi, août 5, 2021

Trump approuve un traitement contre le nouveau coronavirus

Les États-Unis ont approuvé le recours, contre le coronavirus, à la chloroquine. Ce traitement antipaludéen qui a montré des résultats préliminaires très très encourageants, a annoncé jeudi le président américain Donald Trump.

Nous allons pouvoir rendre ce médicament disponible quasiment immédiatement, a-t-il assuré lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, estimant que cela pourrait changer la donne face à la pandémie.

Déjà approuvé contre le paludisme et l’arthrite
Il a ajouté que ce traitement avait déjà été approuvé par l’organisme fédéral qui supervise la commercialisation des médicaments aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA), grâce à un processus très raccourci. Donc nous allons pouvoir rendre ce médicament disponible sur ordonnance, a-t-il ajouté.

La FDA a toutefois semblé nuancer cette annonce présidentielle, soulignant que la chloroquine était bien déjà approuvée pour le paludisme et l’arthrite.

Le président nous a demandé de regarder de plus près à ce médicament. Nous voulons faire cela en mettant en place un essai clinique étendu et pragmatique pour recueillir ces informations et répondre à toutes les questions qui se posent, a dit son chef Stephen Hahn.

Il a souligné que si la FDA était prête à abattre des barrières pour accélérer les innovations, elle avait aussi la responsabilité de garantir que les produits sont sûrs et efficaces.

Une piste explorée en France aussi
La piste de la chloroquine n’est pas seulement explorée aux États-Unis.

Contenus SponsorisésAilleurs sur le Web
gwent
Tom’s Guide
EN DIRECT – Coronavirus : 108 nouveaux décès en France, 10.995 cas confirmés
Europe1
par Taboola
En France, le professeur Didier Raoult, le directeur de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée infection de Marseille (Bouches-du-Rhône), a mené une étude clinique montrant que l’antipaludique pourrait permettre aux personnes contaminées par le Covid-19 infectées après quelques jours de traitement.

Les résultats avaient été jugés « prometteurs », disait la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye le 17 mars.

Elle avait également indiqué que les essais cliniques allaient être étendus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos