mercredi, octobre 28, 2020

Trump publie la carte de l’Etat palestinien selon son plan

Le président américain a publié, mardi, sur son compte twitter, une carte en langue arabe qui délimite les frontières de l’Etat palestinien dans le cadre de son prétendu plan de paix, plus connu sous le nom « d’Accord du siècle ».

Commentant la carte, Trump a écrit dans son post : «Voila ce que serait l’Etat futur de la Palestine avec une capitale dans des parties de Jérusalem-est ».

L’Etat palestinien apparaît, sur la carte de Trump, selon le prétendu Accord du siècle, avec des frontières décousues, comme des pans de territoires éparses reliés par des ponts et des tunnels.

La ville de Jérusalem, les zones de la Vallée du Jourdain et du nord de la Mer morte ont été intégrés dans les frontières de l’Etat d’Israël, selon la vision du président américain.

Toujours selon le plan de Trump, la Bande de Gaza et la Cisjordanie seront reliées par un tunnel de même que de nouveaux territoires ont été annexés à l’enclave palestinienne. Il s’agit de terres à l’intérieur du Néguev (sud) qui comporteront une zone industrielle, des zones d’habitation et des terres agricoles.

A l’intérieur des villes palestiniennes de la Cisjordanie, l’on observe sur la carte des points noirs qui seraient selon le plan en question des agglomérations d’habitations israéliennes, en d’autres termes des colonies israéliennes.

Les colonies israéliennes éparpillées à l’intérieur de la Cisjordanie sont reliés par des routes menant à Israël, toujours selon la carte américaine.

Par ailleurs, l’Etat palestinien sera relié aux frontières de la Jordanie, par deux routes qui traversent Israël. Les deux routes aboutissent, respectivement, au pont du Roi Hussein et au pont du prince Mohamed.

La carte comporte des observations écrites en vertu desquelles « Tous les Musulmans qui viennent d’une manière pacifique sont accueillis pour visiter la Mosquée d’al-Aqsa et pour prier ».

Il est mentionné également que l’application de cette carte est soumis aux règles et aux conditions indiquées dans la vision de la paix, en référence au prétendu « Accord du siècle» .Le président américain a, dévoilé, mardi, au cours d’une conférence de presse animée à la Maison Blanche, en présence du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, son prétendu plan de paix au Moyen-Orient, qui prévoit, entre autres, l’établissement d’un Etat palestinien aux territoires connectés, et le maintien de la ville sainte de Jérusalem comme capitale indivisible et unifiée d’Israël.

Les Palestiniens réclament l’établissement d’un Etat souverain sur les Territoires occupés par Israël en 1967, avec comme capitale Jérusalem-est, ce que ne reflète pas la carte publié par le président américain.

Les Palestiniens ont annoncé, à maintes reprises, par le biais du président Mahmoud Abbas, de responsables gouvernementaux et de chefs de factions, leur rejet catégorique du prétendu Plan de paix américain, affirmant qu’ils ne ménageront aucun effort pour le déjouer.

Des milliers de personnes sont sorties dans des marches de colère dans les Territoires palestiniens et en Jordanie, mardi soir, pour rejeter le prétendu « Accord du siècle », concomitamment avec l’annonce de Trump de ses détails.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...