mardi, juin 15, 2021

Tunisie: arrestation de 11 fonctionnaires et un ministre dans l’affaire des « déchets italiens »

Un tribunal tunisien a annoncé ce lundi l’arrestation de 12 responsables, dont le ministre de l’Environnement limogé, Mustapha Laroui, sur fond d’enquête concernant l’importation des cargaisons de déchets italiens dans le pays.

C’est ce qui ressort de la déclaration faite à l’Agence Anadolu (AA) par Jaber Ghnimi, le porte-parole du tribunal de première instance de Sousse, dans l’est de la Tunisie, après le limogeage du ministre de l’Environnement.

Ghnimi a déclaré: « 12 fonctionnaires ont été arrêtés, dont le ministre limogé de l’environnement et des affaires locales, Mustapha Laroui».

Il a d’ailleurs expliqué que le tribunal entendra aujourd’hui les déclarations de 10 autres individus qui ne sont pas en état d’arrestation, dont l’ancien ministre de l’Environnement Chokri Ben Hassan (ministre de févrierà septembre 2020) dans la même affaire.

Plus tôt dans la journée du lundi, Badreddine Gamoudi, chef de la Commission de la Réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et de la gestion des finances publiques, a annoncé à l’AA l’arrestation du ministre limogé, Mustapha Laroui, dans le cadre d’une mesure « préventive » afin d’enquêter sur la question de l’importation des cargaisons de déchets italiens dans le pays.

Une source informée a révélé que « 5 hauts fonctionnaires du ministère de l’Environnement et des Affaires locales (sans les nommer) ont été arrêtés pour les besoins de l’enquête sur la même affaire ».

Dimanche, le Premier ministre tunisien Hicham Mechichi a annoncé le limogeage du ministre de l’Environnement et des Affaires locales, Mustapha Laroui, de son poste. Sans annoncer les raisons du licenciement.

Une brève déclaration du gouvernement a précisé qu’il avait été décidé de charger le ministre de l’Équipement et de l’Habitat, Kamal Doukh, du portefeuille du ministère de l’Environnement et des Affaires locales.

En juillet dernier, les autorités douanières de la ville côtière (est) de Sousse ont saisi des conteneurs contenant des déchets toxiques en provenance d’Italie, qui ne correspondent pas aux normes d’importation de déchets dans le monde, ce qui a déclenché des réactions de colère dans le pays.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos