mercredi, juillet 6, 2022

Tunisie : Deux juges assignés à résidence et une autre interdit de voyager

Courrier arabe

En Tunisie, deux juges ont été assignés à résidence et une autre a été interdite de voyager, ce qui poussa les institutions juridiques au pays à proclamer des explications.

L’Association des magistrats tunisiens a signalé, lors d’un communiqué «qu’elle dénonce le fait que les juges soient assignés à résidence», et appela le Conseil supérieur de la magistrature à prendre compte ses responsabilités.

«L’Association a contacté le président du Conseil supérieur de la magistrature, le 3 août 2021, après qu’un juge ait été assigné à résidence, en fonction de la loi de l’état d’urgence», indiqua le communiqué.

Il expliqua : «Le Conseil supérieur de magistrature garantissait l’indépendance des juges et était la partie responsable constitutionnellement de poursuivre ces derniers».

«Appliquer la loi d’urgence à l’encontre des juges, et violer les autorités du Conseil supérieur de la magistrature, risquent de déclencher une atmosphère de peur et de tyrannie, au sein des membres de l’autorité juridique, qui, impactée négativement, risque de perdre son indépendance et sa neutralité, en protégeant les droits et les libertés», avait-il souligné.

Ainsi, il appela le Conseil supérieur de la magistrature «à tenir compte de ses responsabilités constitutionnelles», faisant part de son attachement à la souveraineté de la justice et de son application, et insistant que «l’importance de poursuivre les suspects, dans le cadre des mesures définies par la loi».

Ça n’en finie pas 

De leur part, des médias tunisiens signalèrent que «la juge Iman al-Abidi avait été interdite de voyage, et qu’elle fut retenue à l’aéroport de Carthage».

Ils indiquèrent que «Iman al-Abidi était une juge indépendante, qui se battait pour la réforme de la justice», affirmant qu’«aucune poursuite judiciaire ne fut lancée à son encontre».

Certains signalèrent que «la juge fut ciblée à l’ombre de ses positions audacieuses», accusant «des forces politiques d’avoir comploter des règlements de compte».

Toutefois, ses évolutions ont poussé plusieurs activistes à demander au président d’«arrêter d’utiliser le ministère de l’Intérieur comme outils pour s’en prendre aux juges», dénonçant «des abus extrajudiciaires».

Dernières infos

Le Conseil présidentiel libyen annonce un plan d’action pour sortir le pays de l’impasse politique

Le Conseil présidentiel libyen a annoncé, ce mardi, un...

Algérie : Grâce présidentielle en faveur des détenus du Hirak et des « mesures d’apaisement du front interne »

Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a signé, ce lundi,...

Un deuxième combattant français tué en Ukraine

Un combattant français a été tué en Ukraine le...

La balle fatale à Shireen Abu Akleh analysée par Washington

Le ministre palestinien de la Justice, Mohammad Shalalda, a...

À ne pas rater

Le premier vol de la compagnie Emirates Airlines atterrit à Tel Aviv

Le premier vol de la compagnie aérienne émiratie "Emirates...

Indice de la paix mondiale 2022 : Le Qatar premier des pays arabes

Le Qatar a décroché la première place parmi les...

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Tunisie : Sadok Belaïd désavoue le projet de Constitution de Saïed

L'ancien doyen de la faculté de droit de Tunis, Sadok Belaïd, qui a présidé la commission chargée de rédiger la nouvelle Constitution tunisienne, a...

Tunisie: la centrale syndicale laisse libre choix à ses adhérents de participer au référendum

L'Union générale tunisienne du travail (Ugtt - centrale syndicale) a annoncé, samedi, laisser le libre choix à ses adhérents de participer ou pas au...

Tunisie: le budget alloué au référendum est de 50 millions de ‎dinars‎

Le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie), Farouk Bouasker, a ‎annoncé que "le budget alloué au référendum est de 50 millions...

Tunisie: le décret-loi portant publication du projet de la nouvelle Constitution est promulgué

Le président tunisien Kaïs Saïed a promulgué, jeudi, le décret-loi portant publication du projet de la nouvelle Constitution qui sera soumis à un vote...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here