lundi, août 8, 2022

Tunisie : « Le Front de Salut national » appelle à la démission de Saïed et à la tenue d’élections anticipées

Le « Front de Salut national » (FSN) en Tunisie a appelé à la démission du Président Kaïs Saïed et l’organisation d’élections générales présidentielle et législatives anticipées.

Dans un communiqué publié, mardi, consulté par l’Agence Anadolu, le FSN a indiqué que « Saïed a essuyé un échec cinglant, quant à obtenir un plébiscite populaire à son projet putschiste, et a, ainsi, perdu toute raison de demeurer au pouvoir ».

Aucun commentaire immédiat n’a été émis de la Présidence tunisienne à cet égard.

« Les chiffres annoncés par l’instance désignée par Saïed sont en total déphasage avec ce qu’ont constaté les observateurs locaux et étrangers sur la réticence des électeurs envers les bureaux de vote tout au long de la journée électorale, ce qui renforce les doutes quant à l’impartialité et l’indépendance de cette instance et la crédibilité des chiffres communiqués », lit-on encore de même source.

Et la coalition d’ajouter, « avec son usurpation du pouvoir et sa falsification de la volonté populaire, le chef de l’Etat s’est tenu en dehors du cadre du dialogue national », tout en appelant les forces politiques et civiles nationales à se lancer dans des consultations urgentes afin de tenir une conférence pour le dialogue national.

Elle a, par ailleurs, souligné « qu’environ 75 % d’électeurs ont refusé de plébisciter le processus putschiste inauguré par Kaïs Saïed tout au long de l’année écoulée ; comme ils ont refusé de conférer une légitimité à son projet de Constitution despotique ».

Le FSN réaffirme son « attachement à la Constitution du 27 janvier 2014 », et la considère comme « une seule référence de la légalité constitutionnelle dans le pays ».

D’autre part, Hassan Zarkouni, directeur du bureau d’étude statistique Sigma Conseil, a déclaré au soir du lundi que 25 % des électeurs avaient participé au référendum du 25 juillet.

Zarkouni a ajouté dans une émission de la première chaîne de la télévision publique tunisienne que « 92,3 % des participants au référendum ont voté oui au projet de Constitution proposé par le président Kaïs Saïed ».

Le directeur de Sigma Conseil a ajouté qu' »environ 75 % des électeurs tunisiens n’ont pas participé au scrutin ».

Le 25 mai dernier, le président Saïed avait publié un décret appelant les électeurs à voter, lors d’un référendum populaire, sur une nouvelle Constitution pour le pays, à la date du 25 juillet.

Le 30 juin, Saïed avait publié, dans le journal officiel de la République tunisienne (JORT), le projet de Constitution, soumis à référendum, et l’avait amendé au 8 du même mois.

Malgré la polémique actuelle, les observateurs de la situation en Tunisie pensent vraisemblablement que les résultats du référendum seront en faveur de l’adoption et de la mise en œuvre de la nouvelle Constitution proposée par Saïed.

SourceAgences

Dernières infos

Tchad : Le gouvernement de transition et les groupes politico-militaires signent l’accord de paix de Doha

Le gouvernement de transition tchadien et une trentaine de...

Gaza: retour au calme après 3 jours d’escalade israélienne

Retour à la normale dans la Bande Gaza après...

L’Arabe saoudite ouvre, lundi, le poste frontalier avec le Qatar

Les autorités saoudiennes ont signalé que «l’ouverture du poste...

À ne pas rater

Offensive contre Gaza : Les pays du Golfe condamnent et appellent à la protection des civils

L’offensive israélienne lancée vendredi 5 août 2022, contre la...

Émirats arabes unis : les inondations font sept morts

Le ministère de l'Intérieur des Émirats arabes unis a...

Des pluies torrentielles s’abattent sur le Golfe (Vidéos)

Des pluies torrentielles se sont abattues sur les pays...

«Washington a demandé l’arrestation de l’avocat de Khashoggi», affirme un responsable émirati

Un responsable travaillant au gouvernement des Émirats arabes unis...

Tunisie : arrestation de l’ancien député Rached Khiari

Un avocat tunisien a signalé, mercredi, que «les autorités de son pays ont interpellé l’ancien député Rached Khiari». Ce dernier était recherché par la...

Tunisie: la centrale syndicale menace de faire grève dans le secteur public

L'Union générale tunisienne du travail (Ugtt – centrale syndicale) a menacé, jeudi, par la voix de son secrétaire général, Noureddine Taboubi, de recourir à...

Tunisie / ISIE : « Les résultats du référendum sont valides et incontestables »

Le président de l'Instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) en Tunisie a affirmé, mardi, que les résultats du référendum sur la Constitution sont...

Coronavirus: Saïed décide l’annulation du test PCR pour les Algériens quittant la Tunisie

Les Algériens au départ de la Tunisie ne seront pas soumis au test de dépistage contre le Coronavirus, aux points de passage frontaliers, c'est...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here