mardi, octobre 27, 2020

Tunisie : le nouveau gouvernement prête serment

Le gouvernement de Hichem Mechichi a prêté serment, mercredi, au palais présidentiel de Carthage, en présence du président de la République tunisienne Kaïs Saïed.

Le nouveau gouvernement a obtenu, mercredi à l’aube, la confiance du parlement avec une majorité de 134 voix.

Dans un discours, prononcé à la suite de la prestation du serment et diffusé en direct sur la page officielle Facebook de la présidence de la République, Kaïs Saïed a souhaité le succès aux membres du nouveau gouvernement dans leurs missions.

« Je m’adresse aujourd’hui à vous tous pour vous souhaiter le succès, dans ces conditions nationales et régionales très compliquées », a souligné Saïed.

Il a ajouté que « vous connaissez tous les défis que vous avez à relever et les difficultés que vous allez affronter, dont celles qui ont été provoquées par certaines parties, viendra le jour où vous saurez toute la vérité, sans exception ».

« J’ai suivi hier les travaux de la plénière, certains n’ont pas hésité à dire la vérité et d’autres n’ont pas cessé de diffuser des allégations et des mensonges, nombreux sont les menteurs de nos jours, il y a pourtant des personnes sincères et loyales », a enchaîné le président tunisien.

Saïed a, entre autres, indiqué que « certains prétendent détenir le savoir », mais, qu’ils sont nuls car « s’ils revenaient aux classes primaires ils seraient renvoyés ».

Il a assuré avoir toujours respecté la constitution comme il s’est engagé à le faire et qu’il n’hésitera pas un moment à tenir sa parole au peuple tunisien.

Dans le même ordre d’idées, il a ajouté qu’il avait agi en respectant tout les acteurs politiques, même les personnes qui ne méritent pas ce respect et qui « méritent plutôt le mépris ».

Et de poursuivre que « la loi sera un jour adéquate à la volonté de la majorité, une volonté qui a été écrasée par certaines parties. Celui qui se croit au-dessus de la loi a tort, je ne serai pas tolérant avec ceux qui ont diffusé les rumeurs et les allégations ni avec ceux qui se sont donné le droit d’interpréter la constitution ».

Saïed a également précisé qu’il est « au courant de tous les dessous des concertations et de tous les complots tissés dans les coulisses », et qu’il les dévoilera, certainement, un jour.

Il convient de noter que l’approche de Kaïs Saïed et ses initiatives ne cessent d’être critiquées par de nombreux acteurs politiques présents au parlement.

La veille du vote de confiance au gouvernement Mechichi, Saïed s’était réuni avec Rached Ghannouchi et Zeineb Brahmi (Ennahdha), Youssef Chahed et Mustapha Ben Ahmed (Tahya Tounes), Zouhair Maghzaoui et Mohamed Messellini (Echaab), Hichem Ajbouni et Mohamed Hamdi (Courant démocrate).

Le gouvernement proposé par Hichem Mechichi a obtenu, mercredi aux premières heures de la journée, la confiance du parlement, avec 134 voix pour, 67 voix contre et 0 abstentions.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...