lundi, décembre 6, 2021

Tunisie : Les activistes s’inquiètent pour l’état d’un député prisonnier

Courrier arabe

Des activistes tunisiens ont indiqué que «l’état de santé du député Saïf Eddin Makhlouf se détériore sans cesse, depuis qu’il a entamé la grève de la faim», appelant à la mobilisation des avocats tunisiens, «pour éviter une tragédie humanitaire».

L’activiste et avocate, Ines Harrath, a noté lors d’une publication postée sur son compte Facebook : «Madame Hala Benhaj, l’épouse de monsieur Saïf Eddine Makhlouf, a déclaré, après avoir rendu visite à son époux en prison, que ce dernier avait perdu 6 kilogrammes et qu’il souffre d’hypotension et d’hypoglycémie, depuis qu’il a commencé la grève de la faim».

Elle affirma : «Il n’ pas été transféré vers quelconque hôpital, et en bref, son état de santé est instable et se dégrade sérieusement».

L’avocate avait indiqué que «les autorités putschistes étaient responsables de tout malheur qui pourrait arriver à Makhlouf», et appela les avocats du pays «à intervenir et à mobiliser toutes leurs ressources, avant que la situation ne se transforme en tragédie».

Il est à rappeler que le député Saïf  Eddin Makhlouf, a été envoyé en prison, après que son immunité fut levée suite au gel du parlement, exigé par les mesures imposées par Kaïs Saïed.

Président du parti Coalition de la dignité,  Makhlouf a été accusé d’atteinte à l’armée, selon le mandat d’arrêt lancé à son encontre par le tribunal militaire tunisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos