mercredi, avril 21, 2021

Tunisie: une séance plénière est décidée pour le renouvellement de confiance au président du parlement

Le président du parlement, Rached Ghannouchi, a assuré, vendredi, qu’il ne restera pas à la tête du parlement par la force et qu’il tient à respecter les principes de la démocratie.

 

C’est ce que Ghannouchi a déclaré aux médias, concernant la motion de retrait de confiance au président du parlement, signée et déposée par 73 députés.

Ghannouchi a souligné, dans le même contexte, que la décision est prise pour programmer une séance plénière dédiée au renouvellement de confiance au président du parlement.

« Je ne suis pas venu au parlement sur un char et je n’y resterai pas par la force », a ajouté Ghannouchi.

Il a expliqué, dans le même ordre d’idées, qu’il est devenu président du parlement après tout un processus électoral, commençant par la sélection au sein du Mouvement Ennahdha, puis l’élection par le peuple, avant d’être choisi au sein du parlement pour présider cette institution.

« C’est la première fois en Tunisie qu’une motion est déposée pour retirer la confiance au président du parlement. Nous tenons à respecter les principes de la démocratie et à appliquer tous les articles de la constitution », a indiqué le président du Mouvement Ennahdha.

Et ce dernier de poursuivre, « la motion pouvait être rejetée, mais, par respect aux 73 députés qui l’ont signée et à la démocratie que nous tenons à consacrer, elle est prise en considération ».

Le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple (parlement tunisien) a annoncé, vendredi, que la date de la plénière, consacrée au vote sur le retrait de confiance au président du parlement, est fixée pour le 30 juillet courant, conformément à l’article 51 du règlement intérieur.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos