dimanche, novembre 29, 2020

Un calme précaire à Tripoli après de violents affrontements

Courrier arabe

Un calme relatif a été marqué jeudi dans la capitale libyenne Tripoli, après des heures de violents affrontements entre les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) et les troupes du général à la retraite Khalifa Haftar.

Des témoins ont raconté que de violents affrontements se sont éclatés, jeudi, dans les axes de la capitale libyenne, vers les premières heures de la journée, parlant d’explosions et de bombardements intensifs, pour ensuite laisser place à un silence précaire.

Déclarations officielles

Lors de ses déclarations pour la chaîne américaine «al-Hurra», le porte-parole du dispositif ambulancier du ministère de la Santé libyenne a noté la mort d’une femme, et la blessure de plusieurs autres civils, «après la chute d’un missile aléatoire dans la région de «Sidi S’lim» près de l’ambassade américaine, dans les banlieues de Tripoli» avait-il précisé.

De son côté, le centre informationnel affilié à Khalifa Haftar a diffusé un communiqué indiquant: «Les frappes s’accentuent et les échecs commences à se voir sur les milices dans les axes du combats», en parlant des forces du GNA.

Le communiqué signala que les forces aériennes de Haftar avaient réussi leur mission, et que les troupes au sol contrôlaient les positions qui furent dominées par l’ennemi.

Des prétentions aussitôt réfutées par le GNA qui nie toute avancée des troupes de Haftar, et affirme qu’«un tel communiqué s’inscrit dans le cadre de la guerre médiatique», rappelant que le général à la retraite avait l’habitude de lancer de fausses déclarations.

Toutefois, notons que l’attaque lancée par Khalifa Haftar sur Tripoli a avorté les efforts des Nations unies qui visaient à organiser un dialogue national, afin de pouvoir trouver une résolution pacifique au conflit, qui déchire le pays depuis 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Une chaîne émiratie coupable d’atteinte à la vie privée, pour avoir diffusé les aveux...

L’Office of communication (Ofcom), au Royaume-Uni, a jugé, lundi, que «la chaîne émiratie, «Abu Dhabi TV», était coupable de violations à la vie privée,...

L’ambassadeur du sultanat d’Oman à Paris : «La crise du Golfe prendra bientôt sa fin»...

L’ambassadeur du sultanat d'Oman à Paris, Gazi al-Rawas, a déclaré, mercredi, que son pays se battait pour conserver l’union du Conseil Coopératif du Golfe...

Allemagne : 3 organisations de la société civile intentent un procès contre le régime...

Des organisations de la société civile ont intenté un procès en Allemagne contre le régime d’al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques lors de...

Égypte : l’ONU condamne des « arrestations punitives » contre des défenseurs des droits de l’homme

Des experts des Nations unies en matière de droits de l'homme ont condamné, vendredi, ce qu'ils considèrent comme des "arrestations punitives" contre des défenseurs...

Députée libyenne : une session officielle du Parlement libyen prévue pour le 7 décembre...

Une députée libyenne a révélé, samedi, que les députés de la Chambre des représentants ont convenu de tenir une session officielle du Conseil le...