jeudi, octobre 29, 2020

Un célèbre activiste de toile saoudien dément la version officielle de l’assassinat du garde du corps du roi Salmane

Courrier arabe

Le célèbre activiste de toile saoudien connu sous le nom de « Moujtahid » a démenti la version officielle des faits fournie par la police sur l’assassinat du garde du corps du roi Salmane, le général Abdelaziz al-Fagham, ajoutant qu’il a été tué dans des affrontements qui ont eu lieu dans le palais présidentiel à Djeddah, et non pas dans le foyer de son ami comme l’a indiqué l’histoire officielle.

Moujtahid a fait observer que le prince héritier Mohammed Ben Salmane estimait qu’al-Fagham fait partie de la Garde Royale fidèle à Al-Saoud de manière générale, mais le prince n’était pas sûre si al-Fagham était loyale envers lui.

Le même activiste a expliqué qu’al-Fagham et Mamdouh Al-Ali accusé d’être le meurtrier, ont été tués tous les deux accidentellement par un autre groupe, au cours de l’exécution d’un ordre subit émis par Ben Salmane selon ses termes. Il a promis de dévoiler ultérieurement cet « ordre subit » qui a causé la mort d’al-Fagham et d’Al-Ali.

Il a également indiqué que le prince héritier a forcé les membres de famille d’Al-Fagham à soutenir la version officielle des faits.

Auparavant, des médias saoudiens ont affirmé que le garde du corps personnel du roi saoudien Salmane Abdelaziz al-Fagham a été assassiné. Les journaux saoudiens ont évité de parler de la cause de sa mort, et se sont contentés de citer ses mérites, ses vertus et les fonctions qu’il a occupé, avant de publier le communiqué officiel de la police ayant évoqué les détails de l’incident.

Le porte-parole de la police de la Mecque a déclaré: « samedi soir, le garde du corps du roi Salmane, Abdelaziz Ben Badah al-Fagham, était en visite à son ami Turki Ben Abdulaziz al-Sabti chez lui dans le quartier Al-Shatti à Jeddah. À la suite d’une dispute entre al-Fagham et un troisième ami, Mamdouh Al-Ali, ce dernier est sorti pour chercher une arme et a tiré sur la victime ».

Le porte-parole a indiqué que l’agresseur Al-Ali a été tué par les forces de sécurité tandis qu’Al-Fagham a succombé à ses blessures dans l’hôpital. Cinq soldats ont été tués par des tirs aveugles déclenchés par l’agresseur, Al-Sabti et un employé philippin ont été blessés.

Par ailleurs, l’opposant saoudien résidant à Londres, Mohammed al-Mesâari avait mis en garde il y a cinq mois contre le danger de mort qui menace le garde du corps du roi Salmane, appelant Al-Fagham à s’enfuir avant qu’il ne soit trop tard.

Selon des médias saoudiens, le père d’al-Fagham, Badah Ben Abdellah Ben Hayef al-Fagham a occupé pendant 30 ans le poste de garde du corps du roi Abdallah Ben Abdelaziz. Après son décès, son fils Abdelaziz Ben Badah al-Fagham à son tour diplômé de l’école militaire du roi Khaled a commencé à servir dans la Garde Royale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite: une attaque contre un garde du consulat français à Djeddah

La police saoudienne a annoncé, aujourd'hui jeudi, l’arrestation d'un citoyen après qu'il a poignardé un garde du consulat français à Djeddah, selon des médias...

Tunisie : des nouvelles mesures pour stopper la propagation de la Covid-19

Les autorités tunisiennes ont annoncé un ensemble de mesures, dont un couvre-feu nocturne, l’interdiction de tout rassemblement et la fermeture des mosquées, pour faire face...

MBS aurait déclaré que son « propre peuple » le tuerait si Riyad normalisait...

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (MBS) a déclaré au milliardaire israélo-américain Haim Saban qu’il craindrait pour sa vie s’il concluait un accord de normalisation...

Le président algérien transféré en Allemagne pour « des examens médicaux approfondis »

Après avoir été mis à l'isolement, puis hospitalisé, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a été transéré en Allemagne. Le transfert du chef de l'Etat, âgé...

Trump : 5 nouveaux pays arabes normaliseront leurs relations avec Israël

Le Président américain, Donald Trump a annoncé que cinq pays arabes sont prêts à normaliser leurs relations avec Israël, outre les cinq pays ayant déjà entretenu des...