vendredi, juin 25, 2021

Un jeune tunisien s’immole par le feu pour protester contre sa précarité

Un jeune Tunisien originaire du gouvernorat de Kasserine (centre-ouest) s’est immolé vendredi par feu pour protester contre sa situation sociale difficile.

«Un jeune homme d’une vingtaine d’années qui endure avec sa famille une situation sociale difficile, s’est immolé par le feu vendredi soir», a déclaré le maire de la ville de Jedliane relevant du gouvernorat de Kasserine, Nasser Ammari, dans une déclaration accordée à la radio privée «Mosaïque».

Ammari a indiqué que le jeune homme a été transporté à l’hôpital gouvernemental de Kasserine et qu’il se trouve jusqu’à l’heure, « dans un état critique », sans donner plus de détails.

Une semaine auparavant, le gouvernorat de Kasserine a été le théâtre de manifestations menées par certains habitants sur fond de revendications sociales, qui se sont transformées en une tentative d’occupation par la force, du siège de la société de services du gazoduc qui traverse la Tunisie, et la station de pompage qui se trouve sur le même site.

Les manifestations coïncident avec la commémoration du 10e anniversaire de la révolution tunisienne, qui a renversé le régime de l’ancien président Zine El Abidine Ben Ali.

L’immolation par le feu du jeune homme, Mohamed Bouazizi, pour protester contre ses conditions de vie et la confiscation de sa charrette de légumes, par les forces de l’ordre, près du siège du gouvernorat de Sidi Bouzid, a été une des raisons du déclenchement de la révolution le 17 décembre 2010.

La révolution avait contraint Ben Ali à céder le pouvoir et à quitter le pays en direction de l’Arabie saoudite le 14 janvier 2011, après un règne de plus de vingt ans (1987-2011).

La commémoration de la révolution en Tunisie est marquée cette année par un climat de tensions sociales et de manifestations dans plusieurs régions exigeant le développement et une réponse concrète au problème du chômage.

Selon l’Institut National de la Statistique (gouvernemental), le nombre total de chômeurs jusqu’à la fin du troisième trimestre de 2020 est d’environ 676 600 personnes, avec un taux de chômage de près de 16,2% de la population totale.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos