samedi, novembre 27, 2021

Un navire marchand endommagé par une mine houthi en mer Rouge, selon la Coalition arabe

La Coalition arabe a annoncé vendredi, qu’un navire marchand avait subi des dommages mineurs, après avoir heurté une mine placée par les Houthis au sud de la mer Rouge.

Citant des sources de la Coalition, la chaîne officielle saoudienne « Al-Ekhbariya » a rapporté qu’une « mine marine placée par les Houthis au sud de la mer Rouge, a heurté un cargo commercial », sans préciser la nationalité du navire.

Les sources ont fait savoir qu’il y a eu des « dommages mineurs à la proue du navire, mais sans aucune perte humaine ».

Elles ont également accusé les Houthis de «continuer à placer des mines dans le sud de la mer Rouge et dans la zone de Bab el-Mandeb ».

Aucun commentaire immédiat n’a été émis par les Houthis au sujet de l’annonce de la Coalition, jusqu’à 15h50 GMT.

Jeudi, la Coalition arabe a annoncé la destruction de 4 mines marines de fabrication iranienne, placées par les Houthis, sans préciser leur lieu de détection.

Le 25 novembre, la Coalition avait annoncé qu’un navire marchand avait subi des dommages mineurs pour avoir déjoué un « acte terroriste » par bateau piégé, au sud de la mer Rouge.

Cet incident est arrivé deux jours seulement après que le groupe Houthi a ciblé par missile, une station pétrolière appartenant à la société « Aramco », dans la ville saoudienne de Djeddah.

De manière régulière, les Houthis tirent des missiles balistiques, des projectiles et lancent des drones contre les zones saoudiennes, dont certains ont causé des pertes humaines et matérielles. Le groupe affirme que ses attaques surviennent en riposte aux raids de la coalition contre ses positions dans des zones distinctes du Yémen.

La guerre civile au Yémen qui dure depuis 6 ans a fait près de 233.000 morts. Près de 80 % de la population yéménite, qui compte 30 millions d’habitants, sont tributaires des aides pour survivre, dans ce que les Nations unies considèrent comme la pire crise humanitaire au monde.

Le conflit a eu des extensions régionales, depuis mars 2015, car une coalition dirigée par le voisin saoudien a mené des opérations militaires en soutien aux forces gouvernementales, face aux Houthis soutenus par l’Iran, qui contrôlent plusieurs provinces, dont la capitale, Sanaa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos